Hébert, Louis : « Le référent, le parcours référentiel »

45




Bibliographie

BARTHES, R. (1980), La chambre claire, Paris, Gallimard/Le Seuil.

FISETTE, J. (1996), « La langue ne se constitue comme telle qu'en intégrant quelque chose
      qui est radicalement hors langage. (D.-R. Dufour.). Pour une pragmatique du signe
      linguistique », Applied Semiotics / Sémiotique appliquée 2 (novembre 1996), p. 46-54.

CARNAP, R. (1975), Meaning and Necessity, Cambridge (Mass.), Harvard University
     Press.

FREGE, G. (1971),« Sens et Dénotation », dans Écrits logiques
     et philosophiques, [Traduction de Über Sinn und Bedeutung], Paris, Seuil [1892].

HÉBERT, Louis (1995), Nom propre et sémantique interprétative: sens et signification du
      nom propre dans le texte littéraire, Thèse de doctorat, Université Laval.

MONTAGUE, R. (1974), Formal Philosophy, New Haven, Yale University Press.

RASTIER, F. (1989), Sens et textualité, Paris, Hachette, 287 p.

------- (1990a), « La triade sémiotique, le trivium, et la sémantique linguistique »,
      Nouveaux actes sémiotiques 9, 55 p.

------- (1990b), « Sens, signification et référence du mot », Hermès [Aarhus] 4, p. 9-29.

------- (1991), Sémantique et recherches cognitives, Paris, P.U.F., 262 p.

RUSSELL, B. (1989), « De la dénotation », dans Écrits de logique
      philosophique, Paris, P.U.F., 1989, p. 201-218 [« On Denoting », 1905].




Page - 1      Page + 1


AS/SA nº 2 (11.1996), Article 1 : Page 6 / 6


© 1996 AS/SA

E-mail to the editors
Pour écrire à la rédaction

22.11.1996