Marta GRABOCZ: "Le schéma discursif passionnel en tant que marque de maturation stylistique dans les mouvements symphoniques de Mozart" (11/13)
 

235
 
 
En ce qui concerne ce modèle élémentaire de la signification et de la transformation, on peut détecter sa présence dans le développement de ce deuxième mouvement de K.504.

 
 
 
FIGURE 5
Tableau de l'exposition
MOZART : K.504/II Andante-Exposition
 
FIGURE 6
Tableau de développement
MOZART : K.504/II Andante-Développement
 
 
L'apparition de la version minore du thème principal dans le développement représente la négation (non-S1, notée S1 sous barre dans les tableaux). Elle amène la présupposition et l'arrivée d'un nouveau terme (S2) qui avait été préparé lors de l'exposition (pont: sujet S2). Ce nouveau thème est celui des gestes exclamatoires, leurs accumulations créant le point culminant tragique à la fin du développement.
La négation de ce dernier (non-S2) amène la modification de la situation initiale: les thèmes, les sujets musicaux importants se présentent dans une orchestration tutti qui renforce les caractéristiques du « pastoral », et en partie celles du minore. En outre, la codetta -- à l'aide des pas de marche -- « ouvre » vers un horizon éthéré dans les toutes dernières mesures du mouvement : le registre aigu renforcé équivaut à un caractère d'équilibre réaffirmé à la fin de l'oeuvre. 
 


Page - 1    Page + 1

AS/SA Nº4, Article 5 : Page 11 / 13
 
© 1997 by AS/SA

E-mail to the editors
Pour écrire à la rédaction

21.12.1997