Résumés des articles / Abstracts of the Articles

Nº5

[Pour aller aux résumés français]


 
Paolo TEOBALDELLI : "The Semiotic Turn in Karl-Otto Apel's Philosophy"    [pdf]

In this article Teobaldelli successfully explains Apel's (possibly Dilthey-inspired) transcendental-empirical approach to language and representation, a serious attempt at giving social-science methodology, including that of semiotics, a meaningful philosophical and epistemological foundation.
Teobaldelli shows Apel's wise admonition against viewing traditional logic, i.e. the logic of material states of affairs, as the sole framework within which to define truth and structure. The author then exposes what he believes to be certain weaknesses in Apel's thought.

     [ Article in English ]


Ekaterina AVERIANOVA:

« La fonction de "prêtre" dans le cadre sémiotique »    [pdf]

Averianova exploits Dumézil's earlier anthropological theoretical work, in which human society's primary needs are defined as the administration of religion, defence, and food production. In this sense the anthropomorphic basis of social structure, a series of conceptual identities or functions, may be examined in mythological context to observe and axiomatize the structure and behaviour of the social roles of the priest, the warrior and the cultivator. Averianova examines the function of the "priest" in ancient Sanskrit mythology, in order to further the applicability of this body of theory.

     [Article in French]


Ruth RONEN: "Incommensurability and Representation"    [pdf]

Ronen takes on the challenging subject of incommensurability, the state arising from a lack of common reference between two or more theories. She convincingly demonstrates that the very concept of incommensurability can only arise and be given meaning if theories are fundamentally held to some adequation with the states of affairs they represent, a measuring-up Ronen simply but aptly terms "realism". The paper's main thrust is arriving at criteria for the evaluation of incommensurability, and therefore of reality-adequation, in artistic representation.

     [Article in English]


François RASTIER: "On Signs and Texts: Cognitive Science and Interpretation"    [pdf]

The loosely qualified conception of the semiotic developed by traditional cognitivism, which is defined as a symbolic paradigm, should be identified and superseded. First, cognitive sciences will be considered from a semiotic vantage point. How can the "spontaneist" approach of the semiotic by cognitive research be specified?
Then the problem of interpretation as a determinant factor in the comprehension of semiotic formations will be expanded upon. What can semiotics (as a discipline) add to that debate? We will in particular be led to replace the logico-grammatical questioning of the sign by the hermeneutic and rhetorical issue of the text. Finally a dissenting view of language, not to be found among the assumptions of either semiotics or cognitive science, will be outlined. That lays the groundwork for further inquiry into the role played by semiotic mediations in human cognitive acts.

     [Article in English]






   Résumés des articles




Paolo TEOBALDELLI : "The Semiotic Turn in Karl-Otto Apel's Philosophy"    [pdf]

Cet article constitue une explication rigoureuse de l'approche transcendantale-empirique du langage et de la représentation préconisée par Apel (et peut-être inspirée de Dilthey), un effort cohérent visant à préciser les modalités méthodologiques des sciences sociales, y compris celles de la sémiotique, en leur donnant une assise philosophique et épistémologique conséquente avec leurs buts et leurs postulats.
Teobaldelli souligne qu'Apel a raison de s'inscrire en faux contre la considération selon laquelle la logique traditionnelle, à savoir la logique matérialiste des états de choses, est le seul cadre formel dans lequel la vérité et la structure sauraient être définies. Teobaldelli met ensuite en lumière un certain nombre de faiblesses dans la pensée d'Apel.

     [Article en anglais]


Ekaterina AVERIANOVA: « La fonction de "prêtre" dans le cadre sémiotique »    [pdf]

Averianova exploite les premiers travaux théoriques à la base de l'anthropologie selon Dumézil, dans lesquels les besoins primaires des sociétés humaines sont définis comme l'administration religieuse, la protection et la production des vivres. Dans ce sens, l'anthropomorphisme fondateur de la structure sociale, un ensemble de fonctions et d'équivalences conceptuelles, se laisse examiner dans un contexte mythologique afin d'observer et d'axiomatiser la structure et le comportement des rôles sociaux du prêtre, du guerrier et du cultivateur. Averianova examine spécifiquement la fonction de « prêtre » dans l'ancienne mythologie sanscrite et étend l'applicabilité de ce corpus à des considérations plus générales quant à la possession du savoir.

     [Article en français]


Ruth RONEN: "Incommensurability and Representation"    [pdf]

Ronen aborde la question épineuse de l'incommensurabilité : l'état de fait qui s'ensuit lorsque deux théories, ou plus, se réfèrent à des sémiotiques distinctes. Elle démontre de façon convaincante que le concept même d'incommensurabilité devient pertinent seulement si les théories sont tenues d'adopter des fondements d'une certaine adéquation avec les états de choses qu'elles représentent, voire que leur pertinence rejaillit de ladite adéquation. Ronen qualifie simplement mais à propos cette commune mesure de « réalisme ». Sur cette base, Ronen propose des critères d'évaluation de l'incommensurabilité, et donc de l'adéquation à la réalité, dans la représentation artitique.

     [Article en anglais]


François RASTIER: "On Signs and Texts: Cognitive Science and Interpretation"    [pdf]

Il convient de situer et dépasser la conception générale du sémiotique développée par le cognitivisme classique, qui se définit comme un paradigme symbolique. Dans un premier mouvement, notre propos consistera à donner sur les sciences cognitives un point de vue informé par la sémiotique. Comment caractériser la conception "spontanée" du sémiotique dans les recherches cognitives ?
Dans un second temps, nous considérerons le problème de l'interprétation comme déterminant pour la compréhension des formations sémiotiques. Que peut apporter la sémiotique (comme discipline) à ce propos ? Nous serons conduit notamment à substituer à la problématique logico-grammaticale du signe la problématique herméneutique et rhétorique du texte. Enfin, à esquisser une conception du langage différente de celle qui informe de manière implicite la sémiotique comme les sciences cognitives. Cela pour nous enquérir du rôle de la médiation sémiotique dans la cognition humaine.

     [Article en anglais]






269


Page -1      Page + 1


AS/SA Nº5 (1998.07)   ISSN 1204-6140

Editors/Rédacteurs : Pascal G. Michelucci & Peter G. Marteinson
University of Toronto



© 1998 AS/SA

E-mail to the editors
Pour écrire à la rédaction

1998.07.04 (revised 2005.10.31)