Averianova, Ekaterina: "La fonction de prêtre dans le cadre sémiotique"


284




D'après Greimas, à la catégorie thymique correspondent, au niveau superficiel, quatre catégories modales (p.95). Un terme thymique, tel que /euphorie/ peut être investi en quatre termes modaux : /vouloir/, /devoir/, /pouvoir/ et /savoir/ (p.95).
Pour Greimas la modalisation de l'objet est sous-classée en paradigmes des modalités virtualisantes (désirable vs nuisible ; indispensable vs irréalisable) et des modalités actualisantes (possible vs éluctable ; véritable vs illusoire).
Greimas souligne que la modalisation de l'objet, dans ses grandes lignes, s'appuie sur le même positif que la modalisation du faire (p.99). L'étude des objets de valeurs doit partir de l'étude de la modalisation du Sujet qui reflète « l'histoire transformationnelle » de celui-ci et nous renseigne de cette façon sur le « droit » du Sujet d'avoir tel ou tel objet. Ainsi la visée syntagmatique accentuée dans la modalisation du faire serait le fondement du paradigme modal de l'être.


Les modèles sémiotiques du producteur et du guerrier
Le rôle thématique de « producteur » focalise le thème de la « production, de la « richesse », de « l'abondance ». La « production » est définie dans le Petit Robert comme « Le fait de produire (un bien matériel), pour l'agriculture et l'industrie ». On note aussi les thèmes implicites de la « dépendance », du « profane » et de la « paix ».
Dans les structures contractuelles présentées dans le corpus de Dumézil, le producteur assume le rôle actantiel du Destinateur égal à l'autre Destinateur contractant ou inférieur à celui-ci, et dans ce cas il assume le rôle du Sujet-Destinatire.
Si on fait la synthèse, on constate que le producteur se disjoint des valeurs descriptives pour obtenir des valeurs modales. Les valeurs de la troisième fonction sont désirables, indispensables, possibles et véritables pour les représentants des autres fonctions, il en est de même pour le « producteur » envers les valeurs modales.
Les valeurs dégagées correspondent à la définition de G. Dumézil de cette fonction formulée comme « la richesse tranquille et féconde » (Dumézil 1995, 46). Dans tous les contrats le producteur agit en Sujet de droit et se définit comme :

s Pv : I (P)(Id),

I (P) = dimension pragmatique, et (Id) = isotopie déontique.

Le producteur n'a pas d' « histoire transformationnelle » : il est entravé dans sa fonction.
Le rôle thématique de « guerrier » met en valeur les thèmes de la « force », de la « guerre » et de la « lutte ». Les thèmes de la « dépendance », du « profane », de la « destruction » et, subséquemment, de la « pauvreté » (antonymiques aux thèmes des autres fonctions) étant implicites.
La « lutte » est le maître-mot de cette isotopie discursive, puisque la « guerre », la forme typique de l'activité de la deuxième fonction, est définie dans le dictionnaire à partir de celui-là :

Opposition violente entre deux adversaires (individus, groupes), dont chacun s'efforce d'imposer à l'autre sa volonté et de faire triompher sa cause (Petit Robert, 1120).







Page - 1     Page + 1


AS/SA Nº5, Article 2 : Page 5 / 11

© 1998, AS/SA

E-mail to the editors
Pour écrire à la rédaction

1998.06.20