Claudine Elnécavé : « Cyrano de Bergerac, ou la tragédie du nez »


461







« Le nez de Cyrano n'est pas si important, ce qui est important, c'est ce que Cyrano cache derrière son nez », déclare Pino Micol. Le nez lui sert de masque. Il masque son amour, son âme, sa personnalité, Cyrano Amour/Eros? C'est l'autre qui reste caché à l'ombre du nez. Cyrano/Eros, c'est la beauté morale, c'est l'éloquence, source d'esprit. C'est une voix qui reflète le coeur assoiffé d'amour. Le nez est source de souffrance, mais paradoxalement c'est aussi grâce à cet objet de disgrâce qu'on pénètre dans le monde de l'odorat, dans le jardin aux senteurs de rose et de jasmin, jardin des délices, des désirs jamais assouvis, car Cyrano/Eros vit dans l'amour, qui à chaque instant peut se volatiliser.

Cyrano n'est pas, comme on l'a longtemps cru, une pièce gaie « avec tout ce qu'il y a pour amuser et émouvoir un public d'esprit jeune [...] plus sensible aux tirades à toute volée qu'aux sentiments authentiques » comme le remarque Daniel Bernet (1997 93), mais plutôt une pièce noire. Noire par son côté tragique, basé sur le triangle Roxane — Cyrano — Christian, qui est loin d'être vaudevillesque, où le non-dit en dit plus que les paroles . Le tragique de ce désir de l'amour qu'éprouvent les trois personnages se trouve dans le non-dit , dans le Parle-lui pour moi  de Christian-à Cyrano, qui est à son apogée dans la scène du balcon . Dans le: Parle-lui de moi , que Roxane demande à Cyrano; dans le  Parle-moi d'amour que n'ose pas demander Roxane à Christian. Ce non-dit dans le Parle-moi d'amour qu'aurait pu demander Roxane à Cyrano . Roxane qui découvre trop tard l'autre Cyrano, « Je vous aime, vivez ! » (V,vi: 222).

Cyrano est donc une pièce noire, tragédie des sens, de l'amour inassouvi.













Page - 1     Page + 1



AS/SA Nº 8, Article 6 : Page 6 / 7


© 1999, Applied Semiotics / Sémiotique appliquée

E-mail to the editors
Pour écrire à la rédaction

1999.12.04