Denis Bachand: « Hybridation et métissage sémiotique »

517






Le monde de Sophie s'adresse quant à lui à un public plus âgé que Le petit prince et sa consultation se fait davantage sur le mode encyclopédique. Le propos s'y prêtait puisque le roman exploitait déjà cette veine en utilisant le régime narratif comme prétexte pour illustrer les différents systèmes philosophiques qui se sont constitués à travers l'histoire. En un sens, l'oeuvre primitive favorisait son passage au multimédia puisqu'elle est déjà constituée de blocs indépendants aisément isolables. Deux logiques principales régissent ainsi l'exploration de ce cédérom, la première est gouvernée par le régime sérieux et la seconde par le régime ludique. Ces deux types de transposition cohabitent et l'interacteur peut adopter alternativement deux postures lectorales tout en assistant en spectateur passif à certains passages de séquences animées où il est interdit d'action. Comme si le multimédia devait s'identifier à un jeu constructiviste, on aura donc émaillé les parcours du texte multimédiatique d'une série de procédures qui favorisent le régime ludique. L'interactivité computationnelle conduirait-elle à terme à une certaine forme de régression dans les pratiques artistiques ?

Cette même logique aura prévalu dans le choix de la principale métaphore de navigation de Mauve Desert.






En effet bien que les balades en voiture de Mélanie ne constituent pas en elles-mêmes l'intrigue principale du roman de Nicole Brossard (axé sur les questions d'écriture et de traduction), elles offraient un prétexte interactif et ludique tout désigné pour inviter à « s'asseoir dans le siège du conducteur ».












Page - 1     Page + 1



AS/SA Nº 9, Article 4 : Page 7 / 10


© 2000, Applied Semiotics / Sémiotique appliquée

E-mail to the editors
Pour écrire à la rédaction

2000.06.18