Ekaterina Averianova : « Le devenir d'un saint »

495










Mais il ne faut pas oublier que le monastère des Grottes de Kiev, où se passe l'action, prend source dans les grottes, c'est à dire que la grotte est un espace profane relatif, car pour tout l'espace de Kiev, le monastère avec ses grottes est le centre spirituel. L'espace des grottes a été consacré par le séjour des fondateurs du monastère — de saint Antonij, de saint Feodossij et de leurs disciples — de saint Isaac, par exemple.


Décision


Le héros hagiographique, Nikita, est présenté comme un « Sujet de quête. » Le supérieur ne permet pas au Sujet de s'enfermer dans la grotte, et lui dit : « Oh enfant ! Tu n'as aucun profit de rester oisif, parce que tu es encore jeune, il vaut mieux rester parmi la confrérie, et, en travaillant pour elle, tu ne perdras pas ta récompense. Tu as vu toi-même notre frère, saint Isaac de la grotte, comment il a été séduit par les diables. Ce sont la grande grâce de Dieu et les prières des pères vénérables, Antonij et Feodossij, qui l'ont sauvé, qui font maintes merveilles et jusqu'à présent » (p. 517 du document analysé). Le supérieur représente ici le Destinateur : Dieu. Il constate l'absence de la compétence nécessaire au Sujet pour la réclusion — l'absence d'expérience ou sa « jeunesse. » Le supérieur, ainsi qu'un indicateur, prédit les événements à venir, qui sont liés aux caractéristiques du lieu : il voit un rapport direct entre l'oisiveté et les diables et indique l'autre voie : le travail dans la confrérie et la récompense. La première des deux voies attire le Sujet : « Je ne serai séduit comme lui. Je prie donc le Dieu qu'il me donne le don de faire des merveilles » (p. 517).

Le Sujet évalue faussement sa compétence (le savoir) et pense qu'il a à ce titre droit au don miraculeux. Signalons qu'au début de l'hagiographie il s'agit du but de la réclusion du Sujet qui ne se place pas dans le domaine du sacré, mais dans le domaine du profane, c'est à dire mensonger : « ce moine, en désirant que les gens le glorifient, ne projetant pas la grande affaire pour Dieu, a demandé au supérieur la permission de s'enfermer » (p. 517). Donc, le Destinataire du programme narratif (PN) du Sujet n'est pas Dieu, mais la société. Le supérieur, en réponse à l'insistance de Nikita, lui rétorque : « Ta requête est au-dessus de ta force ; gare, frère ; tu t'enorgueilliras et tu tomberas. Notre humilité t'ordonne de servir la sainte confrérie, pour elle tu seras couronné pour ton obéissance » (p. 517). Nous sommes en présence du vouloir du Sujet et de l'absence du pouvoir et du savoir. Le supérieur prédit de nouveau l'échec au Sujet.










Page - 1     Page + 1



AS/SA Nº 9, Article 2 : Page 2 / 8


© 2000, Applied Semiotics / Sémiotique appliquée

E-mail to the editors
Pour écrire à la rédaction

2000.06.19