Table principale



Table secondaire





Leçons de grammaire
Les articles


Introduction to French Studies -- Pascal Michelucci -- FRE 180Y

| 1. Le présent | 2. Le passé composé | 3. L'imparfait | 4. L'infinitif |
5. Le genre | 6. Les articles | 7. Les adjectifs | 8. La comparaison |
9. La monstration | 10. La possession | 11. Les prépositions | 12. Analyse |
13. Les pronoms personnels | 14. Les pronoms relatifs | 15. Les verbes pronominaux | 16. Le passif |
17. La négation | 18. L'interrogation | 19. Les conjonctions | 20. Le subjonctif | 21. Le conditionnel |

 

Les articles

 

Tableau général des articles français
 

Les trois séries regroupant les articles principaux du français indiquent des degrés de la détermination du nom auquel ils sont associés. Les articles apportent avec eux une indication visible du genre et du nombre du nom qui les suit. Cette indication est une contrainte imposée par le nom car les articles s'accordent, comme les adjectifs, avec le nom qui les accompagne.

Lea articles montrent un degré de détermination du nom. Cette détermination a des aspects linguistiques mais aussi logiques, car le bon sens et la connaissance partagée sont des facteurs importants pour déterminer de quoi on parle. Le nombre à lui tout seul n'est pas suffisant pour donner une détermination : celle-ci se trouve ailleurs dans la phrase ou dans le contexte.

Par l'usage de l'article défini, on comprend que le nom employé est correctement identifié par la personne qui parle. Il est possible d'expliquer les raisons de cette identification et de les justifier en observant la façon dont le nom est déterminé dans une phrase concernée.

Par l'usage de l'article indéfini, on comprend que l'objet désigné par le nom employé n'a pas encore été identifié dans les circonstances de parole. On sait qu'il s'agit d'un objet particulier, d'un cas intéressant, mais la phrase ne donne pas encore les informations qui permettent de l'individualiser.

Par l'usage de l'article partitif, on comprend que l'objet désigné par le nom employé peut être mesuré en termes de quantité (un peu de, beaucoup de). On sait que cette « portion de » n'est pas explicitement présentée dans la phrase concernée.

L'article ne peut être supprimé que dans des cas précis, souvent obligatoires. On parle alors de l'article 0 (zéro), de la suppression, de l'omission ou de l'absence d'article.


 

Masculin singulier 
Féminin singulier 
Pluriel 

Articles définis 

le (ou l' + voyelle)
la (ou l' + voyelle)
les

Articles indéfinis 

un
une
des

Articles partitifs 

du (ou de l' + voyelle)
de la
des

Article 0

Absence d'article

 

I. L'article défini

Il s'emploie devant un être ou une chose qui est déjà identifié et connu par la personne qui parle. Les formes de cette détermination sont nombreuses :


L'article défini apparaît donc : 

devant une chose ou une personne déterminée par ce qui a déjà été dit

Quelqu'un a frappé à la porte. Je suis allé ouvrir. Il y avait là un homme jeune, grand, l'air sympathique. L'homme vendait des bibles.

devant une chose ou une personne déterminée par un complément dans la phrase





devant les parties du corps déterminées par l'emploi de la personne dans la même phrase 

Voici le cadeau que je t'ai promis.
La fille de Jacques est une sorcière.
L'an dernier nous avons visité les fjords de Norvège.
Tu n'as pas vraiment
le sens de l'humour.




Tu te laves
les mains au lavabo.
 
Il s'est cassé la jambe en faisant du ski.
J'ai très mal à
l'estomac.

quand la situation pointe vers un objet unique

devant les dates

Regarde la belle maison !


Je suis née le 18 juin 1944. 

devant un terme connu de tous






devant un terme abstrait connu de tous

devant une langue ou une discipline connue de tous et concernée dans son ensemble

La musique adoucit les moeurs. 
Le soleil brille, c'est le printemps.
Recyclez pour sauvegarder
l'environnement.

La loi, Le chômage, La globalisation


La politesse se perd de nos jours.
Le bonheur n'est pas facile à trouver.

Le français, l'anglais, les mathématiques
(sauf avec le verbe parler -> Je parle assez bien anglais) 

devant les noms géographiques





Pas les villes !

La France, Le Canada, La Chine
Le Saint-Laurent, La Tamise
L'océan Pacifique, Le Sahara

Les Antilles, La Corse 


mais Paris, Toronto

(Il existe des villes, peu nombreuses, dont le nom comporte déjà un article : Le Mans, Le Havre, La Rochelle, Le Cap, Le Caire, La Haye, La Nouvelle-Orléans)

devant une fonction ou un titre à utilisation limitée dans une communauté




devant un nom de famille (pour désigner tous ses membres) 

Le Président
La
directrice
Le professeur Smith
Le
duc de Normandie


Les Dupont 
 
(le nom ne se met pas au pluriel)

devant les jours de la semaine dans le cas d'une habitude

devant les noms déterminés par une habitude

Le samedi, je ne sors pas de chez moi.


As-tu acheté le pain ?
J'ai pris le bus ce matin.

devant un terme, représentant typique d'une catégorie




devant une catégorie tout entière

Le jogging est bon pour la santé.
La tortue est mon animal préféré.
La nuit, on dort.
Il fait toujours
le courageux, mais en fait il est plutôt peureux.

Je déteste les araignées.
Les bons chanteurs se font de plus en plus rares.

devant les unités de mesure pour indiquer un prix. 

Cela coûte un dollar le kilo. 

Je gagne dix dollars (de) l'heure.



Attention :

 

 

II. L'article indéfini

Il s'emploie devant des êtres ou des choses qui peuvent être comptés (1, 2, 3, 4...), et qui ne sont pas encore identifiés et connus par la personne qui parle. Les causes de cette indétermination sont peu nombreuses :
 

on n'en a pas encore parlé

En me promenant ce matin, jai vu une dame avec une canne.

son identité individuelle n'est pas spécifiée (« n'importe lequel »)

J'ai besoin d'un crayon gris.
Un jour, mon Prince viendra.
Garçon, donnez-moi
une bière.

on ne fait que compter le nom

Elles sont parties il y a une heure.
Je leur ai offert
des cassettes.
Nous sommes payés
une fois par mois.

on ne considère qu'une seule variété du nom dans un groupe plus grand (« un genre de », une unité dans un ensemble)

Il portait une sorte de chapeau noir baissé sur les yeux.
Il a eu
un mot malheureux.
Ils sont entrés avec
un regard coupable.
La baleine est
un mammifère.
C'est
une question difficile.
Il a vécu
une vie de chien.
Un de ces jours, je vais lui dire le fond de ma pensée.
L'
un d'entre eux est coupable.

on désigne un représentant typique d'une catégorie 

Un bon chien reste toujours fidèle à ses maîtres.
Tu te conduis comme
un idiot.

dans certaines expressions exclamatives

Il a un de ces culots !
Cette soirée a été d'
un triste !
C'est
une catastrophe ! Pire. Un scandale !

 


Attention :

 

III. L'article partitif

  1. Il introduit une partie, ou une quantité, d'une substance que l'on ne compte pas : de l'eau, du courage, de la couleur, des vacances.
  2. Il est formé à partir de de + article défini mais au masculin et au pluriel, on opère une contraction.
  3. Il se neutralise en de (ou d') à la forme négative

 

masculin singulier 

du (de le) 

Il prend du lait 
Il vous faudra
du courage.
Laissez entrer
de l'air.
Nous écoutons
du Mozart.

  

Il n'y a plus de lait 
Il n'a pas beaucoup
de courage.
Cette vendeuse ne manque pas
d'air !

féminin singulier 

de la 

Elle veut de la viande.
J'ai fait
de la chimie jusqu'à trois heures du matin.
Elle a eu
de la fièvre.

 

Elle ne prend jamais de viande.
Je n'ai pas fait de chimie depuis longtemps.
Le bébé n'a pas eu
de fièvre.

pluriel 

des (de les) 

Voulez vous des endives ?
Je prendrai
des vacances très bientôt.
Il reste
des miettes sur la table.

 

Je ne veux pas d'endives .
Je ne prendrai pas
de vacances de si tôt.
Il n'y a plus
de miettes sur la table.


 

Attention :

 

IV. Quand faut-il omettre l'article ?
 

On n'utilise pas d'article après une expression de quantité 

Il a beaucoup d'argent.
Elle a
trop de soucis financiers.
Il y a
assez de sel dans la soupe.
Mets-y
un peu de bonne volonté.
Elle a
peu d'intérêt pour les champignons.
Combien de jours avez-vous passé en Suisse ?
Elle a
autant d'années d'études que lui.
Pas mal de gens croient aux extraterrestres.

Elle est couverte de dettes.
Mon chien est
plein de puces.

Il y a
plusieurs raisons pour agir.
J'ai
quelques questions à vous poser.

Aussi: une boîte de, un paquet de, un tas de, un sac de, un ensemble de, un verre de, un litre de, un bouquet de, une douzaine de, une poignée de...

On n'utilise pas d'article quand un nom est le complément qui détermine un autre nom

un laboratoire de langue
un jour
de pluie
un conducteur
d'autobus
une tête
de Turc
un vie
de chien
une nuit
de sommeil

On n'utilise pas d'article après les prépositions avec, sans, en quand le nom n'est pas déterminé dans la phrase

Prends-tu ton café avec ou sans sucre ?
Avec plaisir.
Elle l'a fait
sans peine et sans difficulté.
En France, on n'a pas de pétrole.
(sauf : en l'air, en l'honneur de, en l'espace de, en l'occurrence)

Aussi : avoir besoin de temps, avoir envie de chocolat, manquer de patience

On n'utilise pas d'article dans beaucoup de proverbes figés

Oeil pour oeil, dent pour dent.
Araignée du soir, espoir.
Pierre qui roule n'amasse pas mousse.

Noblesse oblige.
Charité bien ordonnée commence par soi-même.

On n'utilise pas d'article dans les appositions



et certaines énumérations littéraires

Juliette Drouet, compagne de Victor Hugo, est née en 1806.
Rome, unique objet de mon ressentiment... 


Hommes, femmes, enfants, malades et bien portants, tous ont disparu.

 


 

Pour aller plus loin:

Autres ressources en ligne

Explications

Exercices

À l'Université de Toronto

Liens externes

 

 


GRIMOIRE-FRE 180Y
©Henriette Gezundhajt
©Pascal Michelucci
Créé le 20 décembre 1999