Table principale



Table secondaire





Conseils pour la composition (2)


Introduction to French Studies -- Pascal Michelucci -- FRE 180Y (LO301)



Définition | Organisation | Introduction | Développement | Conclusion |
Personnelle | Plagiat | Style | Expression | Langue |
Récit | Connecteurs | Répétitions | Connaissances | Point de vue | Spécificité | Un bon test |




C. La langue de la composition

  Voici quelques éléments de ce qui pourrait être une grammaire propre à l'essai.

  1. Le récit, les faits rapportés, le commentaire

      Il est tout à fait faisable et normal de raconter une histoire au présent, par exemple quand vous rapportez un texte ou un exemple: « Au moyen âge, Marie de France écrit... » « En 1555, Rabelais pense... » « Ce matin de janvier 1552, le poète souffre... » « Roland meurt. Il se tourne vers l'Espagne et il appelle Dieu... »... Il faut raconter l'histoire au fur et à mesure qu'elle se déroule, dans l'ordre chronologique. Dans le cas contraire, il vous faudra utiliser le passé à certains endroits.

      L'imparfait s'utilise pour tout ce qui était valable pour une période donnée, généralement étendue, du passé et qui a cessé d'être valable (EX.: « Au Moyen Age, les connaissances scientifiques étaient peu avancées par rapport à aujourd'hui » « Ronsard était un poète lyrique. Victor Hugo l'admirait »...).

      Le passé composé s'emploie dans une narration suivie où plusieurs événements s'enchaînent logiquement.

  2. La logique argumentative, les connecteurs

      Voici une courte liste des principaux connecteurs, des outils d'argumentation de base. Ce sont les expressions courantes qui permettent de relier les idées et les paragraphes entre eux:

  3. Les répétitions

        Utilisez un dictionnaire pour éviter les répétitions. Il existe des synonymes, des procédés de transformation qui permettent d'éviter les lourdeurs et les répétitions. Par exemple, travaillez sur un mot avec votre dictionnaire et notez les différentes valeurs des mots de sens proche.

       Ex. dispute, débat, polémique, prise de bec, conflit, pomme de discorde, engueulade, brouille, crêpage de chignon...

  4. Essayez d'employer des noms dont vous connaissez le genre et des verbes dont vous connaissez la construction.

      Vous auriez avantage à utiliser les verbes du premier groupe de préférence aux autres, plus « difficiles ». Par exemple, lorsque vous trouvez une tournure dont vous n'êtes pas sûr, à cause du subjonctif notamment, utilisez prioritairement des verbes du premier groupe: ils se conjuguent au subjonctif comme à l'indicatif présent (sauf pour les personnes nous' et vous').

       Exemples:
    1. Je ne suis pas certain qu'ils travaillent,
      Il faut que tu te reposes...



  5. Adoucissez votre point de vue

    1. Avec des nuances d'apparence telles que
      il semble que..., on dirait que..., avoir l'air...

      Exemples
      :
      1. Mon opinion: c'est un problème complexe.
        ----> Il me semble que c'est un problème complexe.
        Ce problème me paraît complexe.
        Ce problème m'a l'air complexe.

        La littérature courtoise, c'est intéressant parce que les gens l'apprécient.
        -----> Les gens apprécient la littérature courtoise, ce qui me semble être intéressant.
        Il paraît intéressant que les gens apprécient autant la littérature courtoise.



    2. En utilisant des adverbes pour atténuer et préciser vos remarques: souvent, toujours, jamais, parfois, d'habitude, normalement, en général...

      Exemples
      :
      1. Les gens disent que... On dit que...
        ----> Certaines personnes disent que...,
        On entend parfois dire que...,
        En général, les gens pensent que...,
        On entend souvent que...,
        L'opinion la plus répandue est certainement que...

        Trouver une interprétation convaincante est difficile.
        -----> D'habitude, il est difficile de trouver une interprétation convaincante.
        Il est parfois difficile de trouver une interprétation convaincante...



    3. En variant les verbes d'opinion: penser, trouver, juger, estimer... En variant les introductions: A mon avis..., Selon moi..., En ce qui me concerne..., De mon côté..., Personnellement, je dirais que..., Si l'on me demande mon opinion...

      Exemples
      :
      1. Je pense que c'est intéressant.
        ------> Je trouve ceci très intéressant.
        J'estime qu'une telle chose est très intéressante.
        Selon moi, ceci est un fait très intéressant.

        A mon avis, c'est bien d'aimer cette chose.
        ----> Personnellement, je dirais qu'il est très bien d'aimer une telle chose.
        De mon côté, j'estime très bien d'aimer méditer en faisant les pieds au mur dans un placard à balais.



  6. Soyez spécifique. Les termes génériques ont peu de place dans un essai, puisqu'on vous y demande de traiter un point particulier. Évitez donc les généralisations vagues qui montrent un manque de discrimination dans la sélection des faits présentés.

    1. La société, les gens, les humains, les personnes.
      ----> qui ces gens sont-ils ? dans quel pays ? dans quel groupe ?

      Les choses.

      ----> Est-ce qu'il s'agit d'objets ? d'actes ? de sentiments ? d'événements ? Quelles sont les qualités de ces « choses » ? Comment peut-on les qualifier ?

      Beaucoup.

      ----> Combien ?



    Exemples
    :

    1. Les humains agissent parfois mal.
      ----> Qui d'autre que les humains ? Agir - dans quelles circonstances, dans quel but ? Parfois - une fois par an, au hasard, presque toujours ? Mal en vertu de quelles règles, de quelles normes de comportement ?
        Le comportement irréfléchi et extrémiste de certaines personnes passionnées est selon moi non seulement moralement condamnable mais aussi légalement répréhensible.

        Les idées de l'auteur sont intéressantes.

      ----> Que voulez-vous dire par idées: une invention, une prise de position, une philosophie, ce qu'il déclare ? Comment s'appelle l'auteur ? Intéressantes: pour quoi ? pour qui?
        Les prises de position de Camus sur le communisme ont un grand intérêt pour une adolescente Russe qui vit à Toronto en 1995, parce que...



      Bref, afin de rendre votre composition spécifique, il convient de vous demander si les mots que vous utilisez répondent aux questions suivantes:

    Comment ?
    Qui ?
    Quoi ?
    Où ?
    Quand ?
    Pourquoi ?



  7. Testez votre plan en vous posant les questions suivantes après avoir écrit votre essai.

    1. Structures logiques de la composition:

      • Est-ce que mon introduction est habile ?
        Est-ce que mon introduction est originale ?
        Est-ce que j'ai annoncé l'organisation de ma discussion ?

      • Est-ce que ma composition comporte des paragraphes ?
        Est-ce que le découpage des parties est organisé selon le mouvement des idées ?
        Est-ce que'il y a des transitions entre les paragraphes ?
        Est-ce que les paragraphes individuels sont articulés ?

      • Ma conclusion reprend-elle les points principaux de mon devoir ?
        Ma conclusion fait-elle autre chose que de simplement répéter les points principaux de mon devoir ?



    2. Argumentation:

      • Quel est l'intérêt intellectuel de mes arguments ?
      • Quel est l'intérêt affectif de mes arguments ?
      • Quel est l'intérêt logique de mes arguments ?
      • Mes arguments sont-ils forts ?
      • Mon débat est-il convaincant ?

      • Mon plan est-il original ?
      • Mon plan est-il clair ?
      • Mon plan est-il logique ? cohérent ?

      • Les points que j'ai soulevés sont-ils spécifiques ?
      • Les points que j'ai soulevés sont-ils pertinents par rapport au sujet ?
      • Est-ce que j'ai bien sélectionné mes citations et mes exemples ? (pertinents)

      • Est-ce que j'ai montré dans l'essai que:
        j'ai réfléchi de manière personnelle,
        j'ai essayé d'analyser la question posée,
        j'ai présenté un point de vue ou une évaluation
      • personnelle ?
      • Est-ce que j'ai montré ou indiqué que j'ai fait les lectures correspondant au sujet ?



    3. Vocabulaire et style:

      • Est-ce que mon vocabulaire est riche, varié, recherché ?
      • Est-ce que mon vocabulaire est précis, adéquat ?
      • Est-ce que mon vocabulaire est assez formel ?

      • Est-ce que mon expression est riche, variée, recherchée ?
      • Est-ce que mon expression est précise, adéquate ?
      • Est-ce que mon expression est assez formelle ?
      • Est-ce que j'ai varié les constructions syntaxiques ? Les verbes introducteurs ?
      • Est-ce que mon style est écrit ?



    4. Organisation:
      • Ai-je utilisé les marqueurs de logique discursive ? les connecteurs ?
      • Entre les paragraphes ? Dans les paragraphes ?
      • Est-ce que mes phrases sont articulées ?
      • Est-ce que j'ai des phrases trop longues ?
      • Est-ce que j'ai trop de phrases courtes ?





GRIMOIRE-FRE 180Y
©Pascal Michelucci
Créé le 28 juillet 1996. Mis à jour le 29 septembre 1999.