Table principale



Table secondaire





Cours n°13
Histoire : 1945-1997. La littérature depuis 1945


Introduction to French Studies -- Pascal Michelucci -- FRE 180Y (LO301)



Cours 1 | Cours 2 | Cours 3 |
Cours 4 | Cours 5 | Cours 6 | Cours 7 | Cours 8 |
Cours 9 | Cours 10 | Cours 11 | Cours 12 | Cours 13 |



COURS N°13
Histoire : 1945-1997. La littérature depuis 1945

Croissance des villes (Paris = 20% de la population française), explosion du nombre des métiers dans les services (loisirs), lente équilibration du statut homme/femme.

1945-1958
Les femmes obtiennent le droit de vote. La IVe République dirigée par Charles de Gaulle instaure le rétablissement industriel (le Plan pour cinq ans), culturel (radio et télévision d'État, indépendantes des groupes politiques et financiers). C'est une période difficile, mais qui donne à la France une grande vitalité économique. De Gaulle se retire de la politique en 1946 parce qu'il est écoeuré par le jeu des partis politiques qui empêche les lois d'être votées.

En 1950, plusieurs pays européens s'unissent dans le « Marché Commun » (ancêtre de la C.E.E.). En 1961, la Grande-Bretagne entre dans cette institution, malgré l'opposition de de Gaulle.

1947-1954
La guerre d'indépendance en Indochine (Viet-nam).

1956
Indépendance du Maroc et de la Tunisie.

1958-1962
Crise de la décolonisation en Algérie (1M de Français - 9M d'Algériens ; nombreux attentats, guérilla). La guerre d'Algérie est difficile humainement, moralement et économiquement. De Gaulle revient au pouvoir (élu avec 80% des voix) et change la Constitution pour donner plus de pouvoir aux ministres et au Président (suffrage universel, neutralité et indépendance militaire et diplomatique). Il ne croit pas à l'Europe et voyage beaucoup dans la francophonie qu'il défend prestigieusement (discours du Québec).

Mai 1968
Les étudiants parisiens protestent pour réformer l'Université. Après plusieurs bagarres, des barricades sont levées pour résister à la police. Le 13 mai, les syndicats se joignent en sympathie aux étudiants dans une grève générale. Le pays devient complètement immobilisé par la grève, qui contamine petit à petit tous les secteurs d'activité du pays. Le 24 mai, le Premier Ministre augmente les salaires, diminue le temps de travail et donne des garanties aux travailleurs pour mettre fin à la grève. C'est une période de grand désordre, de violence et de destruction qui angoisse beaucoup les Français, mais qui montre la force de la revendication populaire.

avril 1969
Charles de Gaulle démissionne après l'échec de son référendum sur la politique régionale.

1969-1974
Le Président Pompidou favorise l'industrie et le commerce, ainsi que la politique européenne. Il adore l'art moderne et fait construire un grand musée consacré à l'art moderne, le Centre Pompidou, à Paris. Il institue le salaire minimum.

1970's
Le choc pétrolier force la France à adopter une politique européenne et à intensifier ses échanges commerciaux.

1974-1981
Le Président Giscard d'Estaing (élu avec 50,8% des voix) favorise la Communauté Économique Européenne, malgré l'opposition. Lois sur la majorité à 18 ans et l'avortement.

1981-1995
Le Président Mitterand (socialiste) est élu (1981), puis réélu (1988) - une rareté historique. Il abolit la peine de mort et renforce la politique régionale. C'est une période de crise et d'inflation, avec un accroissement des déficits publics. Pendant ses quatorze années au pouvoir, Mitterand lance les « Grands Travaux » (de grands projets architecturaux très modernes : Parc de La Villette, Institut du Monde Arabe, Grande Bibliothèque, Arche de la Défense, Pyramide du Louvre...). Il favorise les arts, la diplomatie, les pays en voie de développement, la francophonie internationale et la politique européenne (élimination de certaines frontières, des visas dans l'Europe de la Communauté...)

     C'est un mandat qui voit la création d'une nouvelle forme de gouvernement : la « cohabitation » (le président est socialiste mais ses ministres sont de l'opposition). C'est une période de frustration des Français : les gouvernements élus défont presque systématiquement toutes les mesures prises par le gouvernement précédent (privatisations) sans trouver de solution aux problèmes concrets des Français. Plusieurs scandales financiers et moraux rendent les personnalités politiques douteuses (corruption, fuite de renseignements, scandales, affaire du sang contaminé...).




 

SURVOL de la LITTÉRATURE depuis 1945.

La mondialisation de la littérature est un des résultats de la décolonisation des pays de l'ancien empire colonial français ; elle est facilité par l'explosion des médias internationaux et la création d'une culture francophone internationale. Les auteurs « français » viennent du monde entier (Ionesco est roumain, Beckett irlandais, Supervielle uruguayien, Jabès égyptien, Cohen grec...). Les pays francophones, à partir des années soixante, développent des littératures originales, aux spécificités plus ou moins fortes, et remportent de nombreux prix littéraires en France. On peut raisonnablement dire en 1994 que la littérature française contemporaine se renouvelle peu en France, mais beaucoup ailleurs.

Afrique noire : Mongo Beti, Sembène Ousmane, Sony Labou Tansi, Sow Fall, Mariama Bà... ;

Antilles : Édouard Glissant, Roland Brival... et Haïti : René Depestre, Gérard Étienne...

Maroc : Tahar Ben Jelloun, Driss Chraïbi... ;

Algérie : Rachid Boudjedra, Kateb Yacine, Assia Djebar, Rachid Mimouni... ;

Canada : Hubert Aquin, Anne Hébert, Jacques Godbout, Michel Tremblay, Marie-Claire Blais, ainsi que des auteurs franco-ontariens, acadiens...

Ajoutons les auteurs du Liban, de La Réunion, de l'île Maurice, de Suisse, de Belgique, de Grèce, d'Egypte...

 

  1. Le roman
    1. Le roman existentialiste : une forme qui privilégie les rapports entre la littérature et la philosophie. Le roman réfléchit à la relation entre le monde et l'homme, à l'absurdité des actes et des situations. L'individu « se fait”, malgré la présence des autres ; seule la morale de l'engagement aide.

      • Camus : « existentialiste » humaniste qui devient véritablement populaire et qui incarne le mode de vie d'une génération (un peu comme James Dean aux U.S.A.). L'Étranger (1942), La Peste (1947), La Chute (1956).

      • Sartre : philosophe de formation, Sartre écrit de nombreux essais (philosophiques, politiques, littéraires) jusqu'en 1972. Il est le porte-parole intellectuel de la gauche en France après la guerre. La Nausée (1938), Le Mur (1939), Les Chemins de la liberté (1945-49).

      • Simone de Beauvoir : une des premières féministes françaises, connue pour Le Deuxième sexe (1949) : « on ne naît pas femme ; on le devient ». L'Invitée (1943), Les Mandarins (1954), Mémoires d'une jeune fille rangée (1958), La Femme rompue (1968).

    2. Le Nouveau Roman : auteurs qui ne croient pas à la possibilité de représenter la complexité des individus, la société. Anecdotes banales et obsessionnelles, prolifération des objets, personnages sans portrait ou identité, dialogues insignifiants : le sens est partiel. C'est un roman de recherche sur le roman.

      • Nathalie Sarraute : Portrait d'un inconnu (1948), Le Planétarium (1959).

      • Michel Butor : L'Emploi du temps (1956), La Modification (1957), Degrés (1960).

      • Samuel Beckett : Molloy (1951), Malone meurt (1951), L'Innommable (1953).

      • Alain Robbe-Grillet : Les Gommes (1953), La Jalousie (1957), L'Année dernière à Marienbad (1961).

      • Claude Simon : Le Sacre du printemps (1954), La Route des Flandres (1960), Les Corps conducteurs (1971), Les Géorgiques (1981).

      • Marguerite Duras : Moderato Cantabile (1958), Le Ravissement de Lol V. Stein (1964), L'Amant (1984).


    3. La littérature populaire devient très prolifique. (roman rose, roman policier, science fiction)


  2. Le théâtre

    a. L'existentialisme :

    b. L'absurde : avant-gardiste et volontairement perturbant

  3. La poésie contemporaine : elle est très riche et novative.

    Une richesse déconcertante, avec des individualités très marquées, parmi lesquelles il est difficile de reconnaître des groupes distincts. Jules Supervielle, Jacques Prévert, Raymond Queneau, Pierre-Jean Jouve, René Char, Saint-John Perse, Yves Bonnefoy, Philippe Jaccottet, Michel Deguy...


GRIMOIRE-FRE 180Y
©Pascal Michelucci
Créé le 25 juillet 1996. Mis à jour le 8 mars 1999.