Table principale



Table secondaire





Cours n°3
Histoire : 1450-1598


Introduction to French Studies -- Pascal Michelucci -- FRE 180Y (LO301)



Cours 1 | Cours 2 | Cours 3 |
Cours 4 | Cours 5 | Cours 6 | Cours 7 | Cours 8 |
Cours 9 | Cours 10 | Cours 11 | Cours 12 | Cours 13 |



COURS N°3
Histoire : 1450-1598

 

Quattrocento en Italie (1400's)
  Le 15e siècle italien recueille l'esprit des 12e-13e siècles français pendant la Guerre de Cent ans (Marco Polo écrit ses mémoires en français).
  Pape à Rome. Avènement des grands Princes : Visconti à Milan, Médicis à Florence : fabuleusement riches, politiquement indépendants de la papauté, financent les arts pour leurs fêtes.
  Catherine de Médicis épouse Henri II (en 1533). Léon X (Médicis) pape ami des arts.

 

vers 1450
  Prise de Constantinople par les Turcs. Fuite des intellectuels et de centaines de manuscrits rares.

 

vers 1470
  Diffusion de l'imprimerie en Europe (Caxton en Angleterre, Gutenberg, Aldin à Venise).
  40.000 livres édités à la Sorbonne entre 1480-1500 ; près d'un million à Venise dans la même période. Création du public, diffusion de l'alphabétisation. Nombreuses traductions ou retraductions plus exactes, et éditions concurrentes.

 

vers 1500
  Utilisation de la caravelle (bateau léger) : permet les grandes découvertes.
  Christophe Colomb (Amériques), Vasco de Gama (Indes).

 

1515
  Thomas More : Utopie (écrit en latin ; critique la société féodale, propose une organisation idéale de l'état autour du bien commun).
  François Ier roi. Bataille de Marignan : la France conquiert le nord de l'Italie. Fortification du pouvoir royal. Favorisation des arts (langues). Tolérance religieuse au début. Inventions de Léonard de Vinci (en France), artistes italiens à Fontainebleau (Paris).
  Les Guerres d'Italie continuent.

 

1520
  Guerres contre Charles Quint (Espagne, Sicile/Naples, Pays-Bas, Autriche).

 

vers 1520
  Luther : rupture avec l'église catholique romaine. Idéologie qui menace les finances de l'église catholique.
  Départ de la Réforme (Protestantisme [Luthérien, calviniste, anglican] : autorité de la Bible (Évangile) ; Dieu décide du salut de l'homme et les bonnes oeuvres (travail et charité) en sont la preuve pas le moyen ; force d'une foi personnelle relation directe du Chrétien à Dieu).
  Magellan fait le tour du monde.

 

vers 1530
  Création du Collège de France (enseignement laïc, centré sur les langues et les arts).

 

1534
  Affaire des Placards :
  Les Protestants affichent des « placards » de protestation contre la messe papale ; sur la porte de la chambre du roi ! Le roi interdit les impressions nouvelles (l'Imprimerie nationale contrôle les publications). Persécutions religieuses : le roi s'occupe des hérésies. Réforme calviniste (« À Dieu seul la gloire ») : Huguenots.

  Jacques Cartier au Canada (Gaspé).

  Rabelais : Pantagruel, Gargantua montrent avec humour la naissance et la victoire de l'homme cultivé sur la violence et l'ignorance. Importance de la découverte, de la recherche, du langage, du plaisir, du savoir.

 

1539
  Édit de Villers-Cotterêts :
  Le français devient la langue officielle du pays (obligatoire dans les tribunaux). Utilisation officielle du vernaculaire condamnée par l'Église. L'édit permet l'accès du peuple à la justice. Lutte contre - des habitudes anciennes, - l'idée que le latin est « meilleur », - les insuffisances du français.

  Première carte du monde.

 

vers 1540
     Michel-Ange.
  Les Jésuites saisissent l'enseignement universitaire (groupe international).

 

1543
  Mort de Copernic : le géocentrisme devient discuté.

 

vers 1550
  Contre-Réforme des catholiques : le Concile de Trente réaffirme les dogmes catholiques.
  Un imprimeur humaniste, Dolet est brûlé vif ; un médecin, Servet, par Calvin.
  Paré (chirurgie, cautérisation), Vésale (contre la théorie des humeurs) en médecine.

 

1550
  Défense de la langue française :
  Du Bellay dit qu'il n'y a pas de hiérarchie entre les langues ; qu'il faut enrichir le français pour rivaliser avec le latin. Donner des illustrations de bon et bel usage de français. Les premières grammaires apparaissent.
  Ronsard et les six autres poètes de la Pléiade  favorisent :

 

  La Pléiade définit le canon poétique moderne : forme, style, thèmes, images.

 

vers 1560
  Guerres de religion. Assassinat d'un roi tolérant (Henri III) par un catholique.

 

1572
  24 août : Le massacre de la Saint-Barthélémy fait 3.000 victimes protestantes. Henri IV sauve sa vie en reniant sa foi. Le pape célèbre le massacre.

 

1580-
  Déclin de la conception de l'univers du moyen âge :
  Tycho Brahé : observation astronomique précise.
  Galilée : devra renier ses découvertes devant l'Inquisition.
  Giordano Bruno : brûlé sur ordre du pape car il refuse de se rétracter.

 

1590-
  Shakespeare.
  Montaigne : Essais. point de vue singulier, à la lumière de la sagesse des siècles passés, pour arriver à une vérité et un idéal de vie. Fait une synthèse de la diversité des idées, du monde.

 

1598
  Édit de Nantes :
  Les Réformés protestants peuvent légalement pratiquer leur culte dans certains villages. Ils obtiennent des garanties de représentation juridique, politique et militaire.


GRIMOIRE-FRE 180Y
©Pascal Michelucci
Créé le 25 juillet 1996. Mis à jour le 8 mars 1999.