Table principale



Table secondaire





Cours n°7
Histoire : 1715-1804


Introduction to French Studies -- Pascal Michelucci -- FRE 180Y (LO301)



Cours 1 | Cours 2 | Cours 3 |
Cours 4 | Cours 5 | Cours 6 | Cours 7 | Cours 8 |
Cours 9 | Cours 10 | Cours 11 | Cours 12 | Cours 13 |



COURS N°7
Histoire : 1715-1804

  Les progrès de la science entraînent de grands progrès de la raison (non-religieuse), parfois contre le conformisme traditionnel. Siècle riche en contradictions.

 

1715
  Mort de Louis XIV. « Crise de la conscience européenne » mais libération dans tous les domaines.

  La France a des dettes : recettes = 69 M. dépenses = 132 M. dette publique = 2.800 M.

  Louis XV devient roi à cinq ans (avec une régence). Période de grande liberté morale : le Régent donne du pouvoir au parlement et à la grande noblesse pour redresser le pays - devant les demandes excessives, Louis XV déclare « Le Roi veut être obéi ».

 

1723-1774
  Règne personnel de Louis XV.

  Louis laisse les affaires au cardinal Fleury et ne dirige le pays effectivement qu'en 1743. Malgré plusieurs guerres, Fleury essaie d'équilibrer le pays.

 

-1750
  Excellente gestion des finances : le pays sort de la crise économique, malgré des difficultés. Louis XV est influencé par sa favorite, Mme de Pompadour (une bourgeoise !), qui est impopulaire dans le pays. Il se montre souvent maladroit (traité d'Aix-la-Chapelle, impôts de l'Église, emprisonnements rapides, livres brûlés, excès de sa vie privée), malgré sa compétence.

 

1755
  Énorme tremblement de terre à Lisbonne

 

1760
  Le ministre Choiseul est trop favorable au Parlement.

 

1763
  Traité de Paris : à la fin de la coûteuse Guerre de Sept ans, la France perd l'Inde et le Canada aux Anglais.

 

1770
  Le ministre Maupeou essaie de renforcer l'autorité du roi : il élimine le Parlement et rend le pouvoir de décision à Louis XV (« Je ne changerai jamais »). Période réactionnaire et absolutiste : les parlements protestent et font des grèves de résistance. Les avantages personnels et les abus de pouvoir enragent de plus en plus en plus le peuple. Louis XV le Bien-aimé est détesté.

 

1774-1787
  Louis XVI arrive au pouvoir (il a vingt ans ; il est simple et timide). Il est dominé par son épouse, Marie-Antoinette, et par les nobles privilégiés.

  Le ministre Turgot, qui veut appliquer un programme d'économies, est renvoyé.

  Les privilégiés font sauter le ministre des finances Necker qui avait fait connaître les dépenses publiques et les privilèges : Necker devient très populaire dans le peuple.

  Le ministre Calonne est aussi renvoyé lorsqu'il parle de taxer les privilégiés.

 

1783
  Les États-Unis deviennent indépendants, grâce à l'intervention de l'armée française (La Fayette).

 

1789
  La Révolution française.

  À la suite d'une crise financière, Louis XVI convoque les États généraux (les représentants du peuple, de la noblesse et du clergé) pour trouver une solution.

 

17 juin 1789
  Le tiers État (le peuple) crée une Assemblée nationale. Sur l'ordre du Roi, la noblesse se joint à cette assemblée.

 

9 juillet 1789
  L'Assemblée devient Constituante (prépare la Constitution) et enlève tout pouvoir à Louis XVI : le roi de France devient roi des Français. Manifestations populaires pour protester contre l'armée qui encercle Paris.

 

14 juillet 1789
  À la suite du renvoi de Necker, les Parisiens se révoltent. Prise de la prison de la Bastille, symbole du pouvoir arbitraire et des injustices.

 

4 août 1789
  L'Assemblée proclame l'égalité de tous les Français.

 

26 août 1789
  Déclaration des droits de l'homme et du citoyen. On réfléchit à une nouvelle Constitution. La Constituante confisque les biens de l'Église. La Constitution définit un système de monarchie constitutionnelle et sépare les pouvoirs. Louis XVI n'a qu'un veto provisoire.

 

20 juin 1791
  La Nuit de Varennes : Louis XVI s'enfuit. Il perd tout son crédit. : lorsque Louis résiste, il perd encore sa popularité.

 

septembre 1791
  Les modérés remportent les élections. Louis XVI est réinstitué.

 

janvier 1792
  L'Assemblée adresse un ultimatum aux armées étrangères qui s'apprêtent à aider Louis. Louis s'oppose.

 

20 avril 1792
  Louis XVI déclare la guerre à l'Autriche (son neveu), en espérant être sauvé. L'Assemblée déclare « La patrie en danger ».

 

août 1992
  La France perd des batailles. Les Autrichiens menacent le peuple de représailles si l'on touche au Roi. Les révolutionnaires du peuple paniquent, envahissent les Tuileries et arrêtent le roi.

 

21 septembre 1792
  La Convention élue vote l'abolition de la royauté. On crée la République française, et un nouveau calendrier.

 

21 janvier 1793
  Louis XVI est condamné (par 708 voix sur 719) et guillotiné en public.

 

1793
  Année de la Terreur, lancée par Robespierre : arrestation et exécution systématique des opposants et modérés (Danton) ; levée armée en masse pour lutter contre l'Autriche et les rebelles anti-révolutionnaires ; nouvelle religion officielle ; redistribution des richesses des nobles arrêtés pour abolir la pauvreté.

 

1794
  Les modérés s'unissent et font exécuter Robespierre. C'est le début d'une série de coups d'états (royalistes, ultras...) et de représailles. Grande instabilité.

 

novembre 1799
  Coup d'état de Napoléon Bonaparte. Une nouvelle Constitution est votée : Napoléon a les vrais pouvoirs (il nomme les fonctionnaires importants). Réorganisation des finances, de la justice, de l'Église ; victoires contre l'Autriche, paix avec l'Angleterre.

 

1804
  Napoléon est élu pour dix ans, puis proclamé Consul à vie, puis Empereur des Français. Sa popularité est gigantesque.

 

La Révolution a changé complètement l'organisation sociale et économique de la France.


GRIMOIRE-FRE 180Y
©Pascal Michelucci
Créé le 25 juillet 1996. Mis à jour le 8 mars 1999.