Table principale



Table secondaire





Cours n°9
Histoire : 1804-1848. Le Romantisme


Introduction to French Studies -- Pascal Michelucci -- FRE 180Y (LO301)



Cours 1 | Cours 2 | Cours 3 |
Cours 4 | Cours 5 | Cours 6 | Cours 7 | Cours 8 |
Cours 9 |
Cours 10 | Cours 11 | Cours 12 | Cours 13 |



COURS N°9
Histoire : 1804-1848. Le Romantisme

  Les privilégiés aristocrates laissent la place aux privilégiés bourgeois. C'est une période de réaction contre les acquis de la Révolution de 1789, avec une violente contre-réaction du peuple. La révolution industrielle change le pays et les villes. L'éducation se diffuse mieux.

 

1799-1804
  Napoléon est un petit soldat qui devient général en très peu de temps, par ses campagnes militaires audacieuses. En tant que militaire, on lui confie la tâche de libérer le pays. Il devient président d'Italie, de Suisse et d'Allemagne. De nombreux traités de paix sont conclus, puis rompus avec l'Angleterre, l'Autriche, l'Espagne et la Russie.

  Après les troubles de la Révolution, Napoléon Bonaparte donne à la France un état fort. Il nomme une nouvelle noblesse, installe des préfets dans chaque province, centralise la justice (Code Napoléon) et l'éducation, crée la Banque de France. Le pape se déplace pour sacrer Napoléon empereur. Napoléon met le pape en prison lorsqu'il l'excommunie parce qu'il a conquis les États de Rome.

  Napoléon Bonaparte constitue un grand empire à l'aide d'une grande armée (nombreuses victoires militaires) et redonne la fierté nationale au pays.

 

1812
  Campagne de Russie. L'armée de Napoléon, partie pour envahir la Russie, est surprise par l'hiver après avoir conquis la Russie jusqu'à Moscou : c'est la retraite. Désastre humain et national. L'armée française affaiblie ne peut résister à la coalition militaire allemande.

 

1814
  Napoléon, devenu impopulaire, abdique. On le nomme roi d'une petite île, Elbe (Méditerranée).

  La royauté est restaurée (Louis XVIII). La France perd les pays conquis.

 

1815
  Les Cent Jours : Napoléon trompe les Anglais qui le surveillent et revient en France. Période de grand espoir et d'admiration populaire. Toute l'Europe a peur de son retour et s'allie contre lui. En juin 1815, il est battu à Waterloo et abdique une deuxième fois. Napoléon finit ses jours en résidence surveillée à Sainte-Hélène (une petite île de l'Atlantique sud, au large de l'Angola). La France est envahie et occupée par les armées étrangères.

 

1815-1830
  La deuxième Restauration met Louis XVIII sur le trône. Louis essaie de concilier les valeurs républicaines de la Révolution avec la monarchie. C'est un roi impuissant, sans prestige, qui est manipulé par ses ministres.

 

1824
  Charles X est un roi autoritaire et réactionnaire. Il dissout la chambre et perd les élections. Il tente de rester au pouvoir par la force et supprime la liberté de la presse. Le roi est très impopulaire et les gens se rappellent de la Révolution de 1789.

 

1830
  Révolution de juillet ou Les Trois Glorieuses (trois journées) : une révolte populaire fait chuter Charles X, qui est exilé. C'est le début d'une politique coloniale en Afrique et dans les îles.

  Monarchie de Juillet : Louis-Philippe devient roi avec un gouvernement libéral. Plusieurs révoltes sont réprimées et le roi échappe à plusieurs attentats ; la politique de paix avec l'Angleterre est impopulaire. Les bourgeois sont favorisés par les mesures économiques très conservatrices et la révolution industrielle. Le prolétariat ouvrier naît dans les villes : familles nombreuses, journées longues, petits salaires.

 

1846-1848
  La crise économique donne lieu à une grande campagne de l'opposition contre le roi. Une grande Révolution des ouvriers conduit à la chute de Louis-Philippe. Louis-Philippe se réfugie en Angleterre. Napoléon III est élu président avec une immense popularité. Le 2 décembre 1851, il fait un coup d'état et instaure un régime politique autoritaire : la révolte échoue.

 


 

SURVOL de la LITTÉRATURE ROMANTIQUE

  Les auteurs sont encore des personnages importants : Chateaubriand (royaliste) et Lamartine (libéral) sont de grands ministres nobles, Hugo un député républicain, Vigny un comte...

La Bataille d'Hernani en 1830:
  lors d'une représentattion d'une pièce de Victor Hugo qui viole tourtes les règles Classiques, les modernes et les anciens s'insultent et se frappent. Ce mouvement des jeunes gens marque le succès du Romantisme.

 

Caractères généraux :

  Le mal du siècle : sorte de dépression nationale dans le milieu royaliste. Le progrès ne crée, dans les villes, qu'une réalité plate et triste. Les artistes sentent qu'ils ont perdu leur statut prestigieux d'élite d'avant la Révolution. Les auteurs constatent que leurs idéaux ne sont pas populaires auprès de la classe bourgeoise dominante. Ils se sentent nostalgiques, isolés et impuissants dans la société. Ils deviennent angoissés et recherchent des façons de faire vivre leur idéal : ils recherchent le passé (le moyen âge, l'enfance...), le rêve, le mystère fantastique, la religion, les autres pays.

  Mme de Staël (1810), empruntant les caractéristiques de la littérature anglaise, invente le terme de Romantisme et le conseille pour renouveler l'art. Le Romantisme est une réaction contre la raison pour remettre la passion, la sensibilité, la spontanéité des émotions à la mode. Il libère la littérature de toutes les contraintes (poétiques, sociales, religieuses...). Il privilégie l'imaginaire et le rêve, les grandes aspirations au bonheur, le voyage et le dépaysement, le mystère. Le panthéisme est une vision religieuse souvent adoptée : la nature est un grand dieu vivant, qui pense et qui parle, dans lequel l'artiste fusionne avec extase quand il le célèbre. Les Romantiques refusent les règles, acceptent les chocs esthétiques et ouvrent la littérature aux nouveautés étrangères. Tendance à l'autobiographie et à l'analyse psychologique (amour et mort) ou sociale.

 

  1. La poésie romantique : d'une grande richesse, libération thématique et, au début, formelle. Elle privilégie la poésie lyrique, qui célèbre le moi et la nature.

    * Lamartine (1820-1840), poésie triste et mystique 
    * Victor Hugo (1820-1880) touche à tous les tons et à tous les genres avec brio 
    * Alfred de Musset (1830-1840's), poète meurtri et solitaire 
    * Alfred de Vigny (1830's) aborde les grands thèmes et personnages de l'humanité dans une poésie épique et philosophique 
    * Marceline Desbordes-Valmore (1830's) préfère l'intimisme 
    * Théophile Gautier (1840's) aime le pittoresque et la perfection formelle.



  2. Le théâtre : batailles esthétiques sur le drame romantique. Pathétique et mélange des tons.

    * Hugo (Hernani, Ruy Blas) mêle souvent les genres dans des pièces en vers.
    * Vigny (Chatterton) écrit des drames pathétiques.
    * Musset (On ne badine pas avec l'amour, Les Caprices de Mariane) écrit des comédies légères et cruelles en même temps ; il donne aussi Lorenzaccio, le « Hamlet » français.



  3. Le roman : adopte souvent une femme idéale et un héros révolté. Voyages, fantastique, autobiographie, engagement sur les causes politiques et humaines sont des traits fréquents.

     

    1. Le roman de confession : mélange la fiction et la réalité à propos de tragédies personnelles très émouvantes. Benjamin Constant, Adolphe (1816) ; Chateaubriand, René (1802) ; Gautier, Aurélia (1853).

       

    2. Le roman historique et/ou social :
        Il se place dans un pays ou une période historique différente et permet à l'auteur de sensibiliser les lecteurs à des problèmes sociaux ou humains.
      Vigny (Cinq-Mars), Victor Hugo (Notre Dame de Paris, Les Misérables, Les Travailleurs de la mer, Quatre-vingt-treize), Honoré de Balzac (Les Chouans), Alexandre Dumas (Les Trois Mousquetaires), George Sand (La Mare au diable) ; Stendhal (La Chartreuse de Parme, Le Rouge et le Noir) ; Eugène Sue (Les Mystères de Paris).

       

    3. Le roman et le conte fantastiques : hésite entre le réel et le surnaturel, parfois dans des histoires très noires.
        Contes de Charles Nodier (1820's), fantaisistes et tristes ; de Prosper Mérimée (1830's), cruels et froids ; de Gérard de Nerval (1850's), rêveurs et nostalgiques, parfois proches de la folie.

       


GRIMOIRE-FRE 180Y
©Pascal Michelucci
Créé le 25 juillet 1996. Mis à jour le 8 mars 1999.