Table principale



Table secondaire





Utilisation du dictionnaire (1)

Introduction to French Studies -- Pascal Michelucci -- FRE 180Y (LO301)



| 1. Le dictionnaire français | 2. Le dictionnaire bilingue | 3. Exercice |



1. Les renseignements du dictionnaire français.


Le Micro-Robert Poche, sous la dir. d'Alain Rey, Paris, Dictionnaires le Robert, 1989, 1376 p.


  1. Les paronymes.

    La paronymie.

    [Signe d'inégalité] : deux mots se ressemblent (sens, son) mais n'ont pas la même signification.

    Ex. : acception-acceptation ; affection-affectation ; effraction-infraction ; immanent-imminent ; invoquer-évoquer ; vénéneux-venimeux...
      Trouvez des paronymes en anglais : quels effets leur utilisation simultanée produit-elle ? Pensez à des effets similaires en français.


  2. Les synonymes.

    La synonymie.

    => : deux mots ont un sens voisin. Deux mots sont de la même famille.

    Ex. : voisin, proche, avoisinant, limitrophe, attenant, contigu, semblable...
    citer, désigner, indiquer, montrer, nommer, signaler...
    algarade, altercation, brouille, chamaillerie, dispute, engueulade, querelle, rupture, savon...
      Voir les synonymes de fou (et ses collocations) : FOU, p. 556. Comparez avec l'anglais : crazy.

    !!! - la parasynonymie : la synonymie n'est jamais absolue ; les synonymes ne sont pas systématiquement équivalents, ils se partagent souvent le travail.

    Ex. : Deux pays voisins sont limitrophes, mais pas semblables. Deux idées voisines sont semblables, mais pas contiguës. Deux bâtiments sont attenants. Voir : ALGARADE et les autres.

    !!! - la collocation (ensemble dans le même lieu), les clichés linguistiques : certains mots vont habituellement ensemble.

    Ex. : On cite un exemple, un passage. On désigne quelqu'un par son nom, on désigne un candidat. On indique le lieu et l'heure. On montre un objet du doigt, on montre l'exemple, on montre son étonnement. On nomme un directeur, un coupable, un fonctionnaire, un héritier. On signale sa présence, un danger.

      Voir : PRENDRE, p. 1003 ; PRISE, p. 1014. Comparez les collocations courantes avec celles associées à « take » en anglais : qu'est-ce qui se « prend » en français ? Les rapports sont-ils toujours symétriques dans les deux langues ?


  3. Les antonymes.

    L'antonymie.

    /contr.----- / : deux mots s'opposent, ont un sens contraire.

    Ex. : ancien-moderne ; tirer-pousser ; lisible-illisible ; normal-anormal ; content-mécontent ; heureux-malheureux ; postdater-antidater ; explicite-implicite ; équilibre-déséquilibre

    Il y a parfois une échelle que l'on peut constituer du plus fort au plus faible :
    Négatif Positif
    microscopique infinitésimal minuscule petitgrand énormegigantesque
    hideux affreux laid joli beau superbe divin


  4. Les informations grammaticales :

      Le genre (m., f.), la nature (pron., v., n., adj., ...), les conjugaisons (tout dictionnaire comporte un abrégé de Bescherelle), les constructions (elles sont énumérées dans l'ordre alphabétique), les prépositions (pour les verbes surtout), les locutions (les phrases-formules qui ont un sens dans cette combinaison et dans cet ordre), les formules...

  5. L'usage :


    * l'orthographe et les accents.

    * le niveau de langue (Vérifiez le sens des abréviations suivantes : cour., fam., pop., vulg., arg., rare, région., vieilli, plaisant., ...).

    * des exemples, des illustrations de l'emploi des mots dans des expressions ou des phrases, en italiques.

*** ***

Exercice :

  Réécrivez les phrases suivantes en notant la valeur des mots « rares » et leur sens courant.

1. Ce quidam bonasse a rembarré son acolyte acerbe après un nouvel esclandre.

2. La saynète était égrillarde : tous ces histrions dénudés ont offusqué l'assistance.

3. La longanimité de ces vieux époux est fascinante : elle est prompte à la critique car il est godiche. En effet, ceci entraîne maints lazzi et quolibets de la part de cette acariâtre douairière.

  Quelles différences percevez-vous entre les phrases originales et les phrases réécrites en français courant ?


GRIMOIRE-FRE 180Y
©Pascal Michelucci
Créé le 28 juillet 1996