AU XVIIe SIECLE
par Lee-Hwa Tai

 

Racontez la fête où vous avez été invitée à Versailles, à la cour du Roi Soleil.

 

Cher Journal,

Quelle journée extraordinaire! J'ai l'impression que j'ai goûté un petit morceau de paradis qui s'appelle Versailles. . . Maintenant je comprends la déclaration de sa majesté Louis XIV quand il a dit « L'Etat, c'est moi ! ». Après tout ce que j'ai vu aujourd'hui, le Roi a vraiment tenu parole. Comme les planètes qui entourent le soleil dans notre galaxie, la seule occupation des milliers de courtisans à Versailles était de servir et d'honerer le Roi. Juste entre nous, c'est un mode de vie extravagant et exagéré au point qu'il ressemble aux personnages comiques que papa décrit dans ses farces!

Dès notre arrivée à Versailles le matin, j'étais bouleversé par la grandeur de tout ce qui nous entoure. Papa était très occupé par les préparations pour sa pièce dramatique qu'il allait présenter le soir à la Cour Royale, alors je ne dérangeait personne lorsque j'explorais les environs tranquillement. Il me semblait que tous les travailleurs ne cessaient de bouger. C'est fort probable que le Roi voulait bien impressionner son invité distingué, le Duc Ferdinand de Portugal!

C'était la première fois dans ma vie que j'ai eu la chance d'admirer les jardins célèbres de Versailles avec ses fleurs, ses palmiers et ses fontaines majesteuses. Autrefois, c'était toujours animé dans mon imagination selon les petites anecdotes de Papa pendant le souper. De mes propres yeux, j'avais l'impression que la verdure se prolongeait vers l'infini. Au lointain, les silhouettes des gondoles glissaient sur un beau lac. Partout se trouvaient des sculptures d'Apollon qui est le Dieu grec de la paix et des arts - un symbole que notre Roi Soleil exploite à son avantage. En tous cas, je savais que l'extérieur ne servait que comme complément du grand Château avec son architecture Baroque et ses intérieurs somptueux.

Je consacrais le reste du matin à explorer la Chapelle Royale, les grands salons, la Chambre du Roi (bien discrètement) et la Galerie des Glaces qui est la salle la plus connue de Versailles. C'était l'endroit où les courtisans attendaient le Roi et la famille royale et où avait lieu la réception magnifique pour l'ambassadeur portugais. Bien sûr je ne participais pas aux festivités car je ne suis qu'un simple fils d'un artisanat, mais j'avais une expérience merveilleuse en tant qu'observateur.

Ils ont commencé avec un grand buffet pour les boissons (café, chocolats, vins et liqueurs) dans le salon de Vénus. Puis la soirée a débuté officiellement par un concert dans le salon d'Apollon, suivi par des danses, des drames et des jeux de toutes sortes dans la fameuse Galerie. C'était une grande salle splendide avec des vases, des torchères et des meubles raffinés. J'ai remarqué que la foule se retrouvait toujours autour du Roi et du visiteur étranger. Malgré les beaux costumes, les coiffures élégantes et les bonnes paroles flatteuses, il me paraît que tout le monde jouait un rôle codifié selon leur statut dans la hiérarchie sociale. Parmi les courtisans, ceux qui étaient les plus "établis" avaient beaucoup plus de privilèges que les autres dans leur intimité avec le Roi.

Vers la fin de la soirée, Papa m'a dit que j'étais un bon garçon qui apprend beaucoup malgré mon âge. Il essayait de m'expliquer comment fonctionne le Roi qui ressemble plutôt à une institution qu'à un individu. Afin de garder le pouvoir absolu, Louis XIV ramassait tous les nobles du pays dans son palais. Pour divertir ces gens-là et pour les rendre passifs, il les amuse avec des fêtes et des cérémonies comme ce soir. Papa mentionnait aussi l'hypocrisie qui existe parmi ces gens manipulateurs et même les affaires scandaleuses de Louis et ses femmes. En tous cas, il m'a dit que notre Roi possède des vertus et des vices. Malgré la décadence de sa cour, il a favorisé l'extraordinaire épanouissement des arts et des sciences, notamment: le théâtre avec Molière, la musique, l'architecture et la peinture.



Composition 1

Composition 2

Composition 3

Composition 4


retour


Expression 1

Expression 2

Expression 4


GRIMOIRE-FRE 180Y
©Lee-Hwa Tai
©Pascal Michelucci pour la mise en page
Créé le 5 mars 2000