Table principale



Table secondaire





Textes du XVIe siècle
Pierre de Ronsard
Les sonnets pour Hélène
« Madrigal »
1578


Introduction to French Studies -- Pascal Michelucci -- FRE 180Y (L0301)

| Pantagruel | Gargantua | « La guerre contre les Andouilles » | Les regrets |
|
« Mignonne, allons voir... » | « Ces petits corps... » | Sonnets pour Hélène | Heptaméron |
|
Traité | « Ne reprenez... » | Essais |



1




5




9




13




Si c'est aimer, Madame, et de jour et de nuit
Rêver, songer, penser le moyen de vous plaire,
Oublier toute chose, et ne vouloir rien faire
Qu'adorer et servir la beauté qui ne suit :

Si c'est aimer de suivre un bonheur qui me fuit,
De me perdre moi-même, et d'être solitaire,
Souffrir beaucoup de mal, beaucoup craindre, et me taire
Pleurer, crier merci, et m'en voir éconduit :

Si c'est aimer de vivre en vous plus qu'en moi-même,
Cacher d'un front joyeux une langueur extrême,
Sentir au fond de l'âme un combat inégal,
Chaud, froid, comme la fièvre amoureuse me traite :

Honteux, parlant à vous, de confesser mon mal 
Si cela c'est aimer, furieux, je vous aime :
Je vous aime, et sais bien que mon mal est fatal :
Le coeur le dit assez, mais la langue est muette.


GRIMOIRE-FRE 180Y
©Pascal Michelucci
Créé le 28 juillet 1996