Perceval chez le Roi Pêcheur.




      Dans l'épisode «Perceval chez le Roi pêcheur» Chrétien de Troyes décrit une cérémonie très mystérieuse et fascinante. Dans ce texte on raconte des objets mystérieux et des événements bizarres qui se passent devant le jeune Perceval. Il n'y a pas de dialogue et il manque les explications de ce qui s'est passé. Tous ces éléments sont utilisés par Chrétien de Troyes pour créer une ambiance de mystère.

      Les objets créent le suspense parce qu'ils sont étranges. Il y en a beaucoup: la lance blanche, les chandeliers d'or, le graal, le plat d'argent, la table d'ivoire, les tréteaux d'ébène, la nappe blanche, les coupes d'or (Grimoire). Les lecteurs peuvent se demander d'où ils viennent, mais on n'explique pas cela. Le mystère est créé.

      Le cadre est aussi utilisé pour créer une ambiance de mystère. Perceval se trouve dans la grande chambre au milieu du château. Il est entouré par les gens qu'il ne connaît pas. La chambre est illuminée par un feu qui se trouve devant lui. Tout cela est un peu irréel au milieu de la forêt. Les lecteurs peuvent soupçonner que ce n'est pas un banquet ordinaire.

      Les événements qui se passent sont également insolites. Il n'est pas naturel pour une goutte de sang d'apparaître de rien. Comment est-ce que cela peut se produire? On ne trouve pas l'explication. De la même façon, les lecteurs ne savent pas pourquoi il y a la lumière qui vient du graal. Peut-être que c'est une magie, peut-être que c'est simplement un reflet de la lumière dans les pierres précieuses. Et aussi, qui sont les gens qui habitent le château? Pourquoi font-ils la cérémonie?

      Il y a plusieurs questions que les lecteurs peuvent poser mais ils ne peuvent pas trouver les réponses dans le texte à cause du silence de Perceval. Les lecteurs savent seulement ce que Perceval voit et pense. Cependant, à cause d'un conseil, Perceval ne demande rien et ne fait aucune chose pour mieux comprendre ce qui se passe. Et puis, à cause de sa naïveté, il n'essaie de rien deviner lui-même. Au lieu de résoudre les énigmes, Perceval les intensifie. Il apparaît que l'auteur évite le dialogue pour maintenir le mystère.

      Tous ces éléments font chercher les explications aux lecteurs eux-mêmes. Peut être qu'ils essaient d'imaginer ce qui se passera après le banquet. Peut-être qu'ils devinent les significations des objets. Mais l'impact est le même pour tous: ils sont intrigués par l'ambiance de mystère créé par Chrétien de Troyes dans ce passage.



by Martin Hyrcza / Oct 31/96