La Raison selon Blaise Pascal.




      Blaise Pascal est bien connu à cause de ses découvertes, de ses inventions et de ses idées dans les domaines des mathématiques, de la physique et de la philosophie. Depuis son enfance il a démontré du génie et de la créativité extraordinaires. Cependant, dans son traité intitulé Pensées, Pascal critique ce qui nous semble être l'origine de ses achèvements. Il critique l'imagination.

      Pascal nous présente une idée que l'esprit humain n'a que deux domaines: la raison et l'imagination. Selon lui, l'imagination est le domaine clairement mauvais car elle nous fait tromper. Elle est

"la maîtresse d'erreur et de fausseté".

Elle nous rend confiants, défiants et subjectifs. En plus, elle est la cause de toute sorte d'émotions qui sont dangereuses parce qu'elles sont fausses. Par contre, la raison est ce domaine désirable qui nous fait être justes, objectifs et sages. Ceux qui utilisent leur raison voient la réalité en sa vérité au lieu de la fausse image créée par leur imagination. Il semble que l'auteur voulût présenter ces deux domaines en termes très simples: la raison est vertueuse et l'imagination est mauvaise.

      Cependant, il est contestable que l'esprit humain ait seulement ces deux domaines. Par exemple, où place-t-il les émotions et les instincts? Peut-être que ce n'est pas l'imagination qui fait avoir peur au philosophe de tomber ??? le précipice. Peut-être est-ce simplement son instinct de conservation qui lui donne de la peur. Et, même si cette peur vient vraiment de l'imagination, est-ce que cela nous indique que l'imagination est mauvaise? Si la peur n'existait pas, nous n'aurions pas de respect pour les dangers et nous mourrions plus vite. L'imagination nous permet de prédire les risques et cela nous donne une chance de les éviter. Par contre, si on utilise seulement la raison, on ne penserait pas aux risques parce qu'ils n'existent qu'à notre imagination.

      Il découle de tout ceci que Pascal a eu la compréhension du concept d'imagination entièrement différente de celle du concept moderne. Pour lui l'imagination n'indique pas la créativité, la capacité de l'esprit à formuler les images de ce qui n'existe pas. Ce qu'il appelle l'imagination, ce sont nos doutes, nos émotions et nos impressions. Plus précisément, Pascal a choisi ces aspects de l'esprit humain qui sont négatifs et indésirables et il les place dans un domaine de l'imagination. C'est à cette raison que la critique de l'imagination nous semble injustifiée. Néanmoins, quand on remplace notre concept de l'imagination avec celui de Pascal la critique est tout à fait plus agréable.



by Martin Hyrcza / Mar 5/97