Table principale



Table secondaire





Tests et examens


Introduction to French Studies -- Pascal Michelucci -- FRE 180Y



 

ERINDALE COLLEGE -

University of Toronto

 

April/May Examinations 1997

 

 

FRE 180Y

Corrigé

 

 

 

 

I. GRAMMAIRE: 40

II. LITTERATURE: 30

 

III. COMPOSITION: 30

GRAND TOTAL: 100

 

 

 

 

 

I. GRAMMAIRE [40% de la note finale]

 

1. Exercices de grammaire [60 points].

 

1A. Les articles [10 x 1 = 10 points].

 

 

1. Au marché, je vais acheter (1) DES (*DE LES, *D', *XXX=0) oeufs, un peu (2) DE (*DU, *LE=0) fromage et un kilo (3) DE (?DES, *XXX=0) cerises.

 

 

2.(4)XXX (*LE=0) samedi dernier, en sortant de (5) LA (*LE, *DU, *MON, MA=0) salle de gym, je suis passé à (6) LA (UNE=0.5. *LE, *AU, *UN, *MON, MA=0) banque, mais (7) LE (*LA, *UN=0) guichet était fermé. C'est toujours fermé (8) LE (*EN, *UN) samedi (LES SAMEDIS=0.5).

 

 

3. Pour élever (9) UNE (*UN, *LE, *LA, *DE LA=0) famille, il faut énormément de courage, mais surtout (10) DE LA (DE=0.5. *DU, *LA, *UNE=0) patience.

 

 

 

1B. La possession [5 x 1 = 5 points].

 

4. Avant de mettre son enfant au lit, on lui lave (1) LA (SA=0.5. *LE, *SON=0) figure, puis on lui met (2)SON, LE, UN (*SA, *LA, *UNE=0) pyjama.

 

 

5. Le loup est parti en courant, (3) LA (SA=0.5. *LE, *SON=0) queue entre (4) LES (SES=0.5) pattes.

 

 

6.Voici un auteur célèbre dont (5) LES (SES=0) poèmes sont connus pas coeur par les écoliers.

 

 

  •  

    1C. Le passé [20 x 0.5 = 10 points].

  •  

    7. Au lendemain de la seconde Guerre mondiale, des milliers d'immigrants (1) SONT VENUS (*VENAIENT=0. VINRENT=0.5) s'installer au Québec et y (2) ONT PRIS (*PRENAIENT=0. PRIRENT=0.5) racine. Leur vie (3) ÉTAIT (A ÉTÉ=0.25. FUT=0.5) difficile à cette époque car ils (4) DEVAIENT (ONT DÛ=0.25. DURENT=0.5) travailler dur pour se tailler une place dans la société canadienne. Cette situation (5) ÉTAIT (A ÉTÉ=0.25. FUT=0.5) encore plus marquée pour les femmes, car le salaire moyen des femmes (6) REPRÉSENTAIT (*A REPRÉSENTÉ=0) seulement 56% de celui des hommes. De plus, les ouvriers touchant le salaire minimum (7) SE SONT APPAUVRIS (S'APPAUVRISSAIENT=0.25. SE SONT APPAUVRI=0.25. Faute de conjugaison=0. S'APPAUVRIRENT=0.5) sensiblement entre 1945 et 1950, et leurs petits gains ne (8) SONT PAS PARVENUS-PARVENAIENT (SONT PAS PARVENU=0.25. *NE SONT PARVENUS PAS=0. Faute de conjugaison=0. NE PARVINRENT=0.5) à rattraper le coût de la vie. C'est à ce moment-là que les gouvernements (9) SE SONT EFFORCÉS (*S'EFFORÇAIENT=0. S'EFFORCÈRENT=0.5) de renforcer les mesures sociales et que la société québécoise (10) A COMMENCÉ (*COMMENÇAIT=0. COMMENÇA=0.5) à subir des changements en profondeur.

     

     

     

    8. Mardi passé, (11) J'AI ESSAYÉ (*JE AI ESSAYÉ, **JE ESSAYAIS, *J'ESSAYAIS=0) une paire de jeans au Centre Eaton. Il n'y (12) AVAIT (*A PAS EU, *A EU=0) pas beaucoup de monde, et aucune autre personne (13) N'ATTENDAIT (*NE ATTENDAIT, *NE A ATTENDU, *N'A ATTENDU=0) qu'une cabine se libère pour essayer des habits. Tout à coup, l'employé qui (14) M'AIDAIT (*ME AIDAIT, *ME A AIDÉ, *M'A AIDÉ=0) (15) A FAIT (*FAISAIT=0) un drôle de bruit et il (16) EST TOMBÉ (*A TOMBÉ=0. *TOMBAIT=0) par terre devant la cabine où (17) J'ESSAYAIS (J'AVAIS ESSAYÉ=0.5. JE ESSAYAIS=0.25. *J'AI ESSAYÉ=0) mon jeans. En voyant cela, j'ai crié ´ Au secours ª. Personne n'a répondu. Alors je (18) SUIS SORTI (*AI SORTI=0. *SORTISSAIS=0) en courant pour demander de l'aide et appeler une ambulance. Malheureusement pour moi, (19) J'AVAIS OUBLIÉ/J'AI OUBLIÉ (*J'OUBLIAIS, *JE AVAIS OUBLIÉ, *JE AI OUBLIÉ=0) de remettre mon pantalon et la sécurité du Centre, qui croyait que j'étais un exhibitionniste, (20) M'A ATTRAPÉ (*M'ONT ATTRAPÉ=0.25. *ME A ATTRAPÉ=0). J'ai eu du mal à m'expliquer!

     

     

     

     

    1D. Les prépositions [10 x 1 point = 10 points].

     

    9. Il est interdit (1) DE fumer dans les édifices publics.

     

     

    10. Malgré tous mes efforts, je ne suis pas parvenu (2) À le convaincre.

     

     

    11. Quand je serai (3) EN vacances, je passerai un peu de temps (4) À ranger ma chambre.

     

     

    12. Qui a permis (5) AUX enfants (6)D'écrire sur les murs ?

     

     

    13. Pour le baptême de mon neveu, j'avais choisi (7) DE (*XXX=0) ne pas lui offrir de cadeau, mais plutôt (8) DE lui ouvrir un compte en banque.

     

     

    14. On ne peut heureusement pas forcer (9) XXX (*AUX=0) les gens (10) À (DE=0.5) faire le contraire de ce qui est dans leur intérêt.

     

     

     

    1E. Les pronoms relatifs [10 x 1 point = 10 points]

     

     

    15. C'est exactement le livre (1) AUQUEL (*QUE=0.5) je pensais.

     

     

    16. Les deux dernières semaines de l'année universitaire sont des semaines pendant (2) LESQUELLES (*QUOI=0.5) on a peu de temps pour soi.

     

     

    17. Je ne vois vraiment pas (3) CE QUI t'étonne : c'était un résultat tout à fait prévisible.

     

     

    18. Je me demande (4) CE QUE tu trouves à ce film : il est ennuyeux comme un jour sans pain!

     

     

    19. Voici les cadeaux (5) QUE j'ai choisis : une flûte pour Nicolas, un week-end à Niagara pour ma petite amie, et une écharpe pour mémé.

     

     

    20. (6) CE QUE j'essayais de te faire comprendre, c'est que tu devrais changer d'attitude avec ta prof de calcul.

     

     

    21. A (7) QUI appartiennent ces gants de cuir ?

     

     

    22. Quel est ce bruit infernal ? On dirait que c'est un troupeau d'éléphants (8) QUI danse le twist chez les voisins du dessus!

     

     

    23. La raison pour (9) LAQUELLE ils ne se sont pas réveillés à temps est qu'ils se sont couchés trop tard hier soir.

     

    24. Cet exercice risque de poser problème aux étudiants (10) DONT (DE QUI=1. DESQUELS=0.5) le travail a été insuffisamment régulier

     

     

    1F. La négation [10 x 1 point = 10 points].

     

     

    25. Certains exercices sont faciles.

    AUCUN exercice N'est facile (NUL… N'est=1. PAS UN… N'est=1. NE SONT faciles=0.5).

     

     

    26. Il est en train de parler à quelqu'un.

    Il N'est en train de parler à PERSONNE.

     

     

    27. Quelque chose de grave va se passer.

    RIEN de grave NE va se passer.

     

     

    28. Une chose m'embarrasse dans son attitude.

    RIEN [du tout] NE m'embarrasse dans son attitude. (PAS une [seule] chose NE…=1)

     

     

    29. Ils ont tout vendu.

    Ils N'ont RIEN vendu [du tout]. Ils N'ont PAS vendu GRAND CHOSE. Ils N'ont GUÈRE vendu. (Ils N'ont PAS TOUT vendu = 0.5)

     

     

    30. J'ai reçu plusieurs cadeaux.

    JE N'ai reçu AUCUN cadeau. Je N'ai PAS reçu UN SEUL cadeau. (Je N'ai PAS reçu plusieurs cadeaux=0)

     

     

    31.Il y a eu des objections.

    Il N'y a PAS eu D'objection[s]. (Il N'y a eu AUCUNE objection=0.5. Il N'y a PAS eu UNE SEULE objection=0.5. Il N'y a PAS eu DES objections=0)

     

     

    32. Tout le monde sait cela.

    PERSONNE NE sait cela. (PAS TOUT LE MONDE NE sait cela=0.5)

     

     

    33. Il est 16:00 et elle est déjà rentrée chez elle.

    Elle N'est PAS ENCORE rentrée chez elle. Elle N'est TOUJOURS PAS rentrée chez elle.

     

     

    34. Preston Manning a suggéré quelque chose de mieux.

    P.M. N'a RIEN suggéré de mieux. (P.M. N'a suggéré RIEN de mieux=1. N'a suggéré RIEN DU TOUT de mieux=1. N'a pas suggéré QUOI QUE CE SOIT de mieux=1).

     

     

    1G. Le subjonctif [10 x 0.5 point = 5 points].

     

    35. Cette enfant a l'air en mauvaise santé : j'ai l'impression qu'elle (1) NE PREND PAS (NE PRENNE PAS=0) assez de vitamines. Et il est certain qu'elle (2) NE VA PAS jouer à l'extérieur assez souvent.

     

     

    36.´ Mesdames et Messieurs, bienvenue à l'Auberge des Trois Rivières. Je souhaite que vous (3) TROUVIEZ le séjour agréable. Il est dommage que le temps (4) SOIT (EST=0.25) gris aujourd'hui. C'est pourquoi je recommande que vous (5) VOUS REPOSIEZ (REPOSIEZ=0) de votre voyage. ª

     

     

    37. Il est capital que vous (6) SACHIEZ le subjonctif des verbes courants comme faire, savoir, pouvoir, devoir, être et avoir.

     

     

    38. Bien que vous (7)NE PUISSIEZ PAS venir me rendre visite, je pense bien à vous.

     

     

    39. Quand il (8) FAIT froid, notre organisme a besoin de davantage de sucres et de graisses. Mais que le temps (9) S'AMÉLIORE et il nous en faut moins.

     

     

    40. Il faut bien mélanger le sucre fondu et le lait chaud avant que le sucre (10a) [NE] FASSE=0.25 des bulles et (10b) [NE] DEVIENNE=0.25 du caramel.

     

     

     

     

    2. Analyse grammaticale [10 points].

     

    2A. La nature des mots [20 x 0.25 point = 5 points].

     

     

    Charles était dans la vallée de Morienne quand Dieu du ciel lui envoya son ange lui demander de te donner à un Comte valeureux : donc ce noble roi, ce grand roi, me l’a mise au côté.

     

  • 1. dans : préposition [de lieu]

    2. la : déterminant, article [défini]

    3. de : préposition

    4. quand : conjonction [de subordination]

    5. du : déterminant, article [défini]

    6. lui : pronom [personnel COI]

    7. son : adjectif possessif [masculin singulier]

    8. lui : pronom [personnel COI]

    9. de : préposition [dans un VTI]

    10. te : pronom [personnel COD]

    11. donner : verbe [non-conjugué, à l'infinitif]

    12. un : déterminant, article [indéfini masculin]

    13. valeureux : adjectif [qualificatif masculin singulier]

    14. donc : conjonction [de coordination]

    15. ce : adjectif démonstratif

    16. ce : adjectif démonstratif

    17. roi : nom [commun masculin singulier]

    18. me  : pronom [personnel COI]

    19. a  : verbe conjugué, auxiliaire [avoir]

    20. au : préposition et article [défini]

     

  •  

    2B. La fonction des mots [10 x 0.5 = 5 points].

     

  • Autrefois, je ne fermais pas mon appartement à clef, ni ma voiture. Je ne serrais pas mon argent, je ne tenais pas à ce que je possédais. A vrai dire, j'avais un peu honte de posséder. Ne m'arrivait-il pas, dans mes discours mondains, de m'écrier avec conviction: ´ La propriété, messieurs, c'est le meurtre ! ª N'ayant pas le cœur assez grand pour partager mes richesses avec un pauvre bien méritant, je les laissais à la disposition des voleurs éventuels, espérant ainsi corriger l’injustice par le hasard.

     

     

  •  

    1. Autrefois : CCT, complément circonstanciel de temps

     

    2. mon appartement : COD, complément d'objet direct [du verbe fermer]

     

    3. ce que : COD, complément d'objet direct [du verbe posséder] (COI=0.25)

     

    4. m' : COI, complément d'objet indirect, complément d'attribution

     

    5. dans mes discours mondains : CCL, CCT, complément circonstanciel de lieu/de temps.

     

    6. avec conviction : CCM, complément circonstanciel [de manière]

     

    7. c' : sujet [du verbe être]

     

    8. le coeur : COD, complément d'objet direct [du verbe avoir]

     

    9. mes richesses : COD, complément d'objet direct [du verbe partager]

     

    10. l'injustice : COD, complément d'objet direct [du verbe corriger]

     

     

  • II. LITTÉRATURE [30% de la note finale].

     

    A. Repérages.

     

    [16x0.25=4]

     

     

     

    AUTEUR

     

    OEUVRE

     

    ÉPOQUE

     

    Apollinaire

     

    ´Le Pont Mirabeauª

    et ´La Colombe poignardée... ª

     

    XXe

     

    Baudelaire

     

    Les Fleurs du Mal

     

    XIXe

     

    Chrétien de Troyes

     

    Le Conte du Graal

     

    Moyen âge, XIIe

     

    Anonyme

     

    La Chanson de Roland

     

    Moyen âge, XIIe

     

    Du Bellay

     

    ´ Heureux qui comme Ulysse...ª

     

    XVIe, Renaissance

     

    Molière

     

    Tartuffe et L’Avare

     

    XVIIe

     

    Voltaire

     

    Candide et Dictionnaire philosophique

     

    XVIIIe, Lumières

     

    La Fontaine

     

    Fables

     

    XVIIe

     

     

     

    B. Choix multiples. Entourez l’affirmation juste. [10 x 1 = 10 points].

     

    1. Dans La Chanson de Roland:

  •  

    a. Roland meurt sans une pensée pour sa bien-aimée.

     

  •  

    2. Dans une tragédie classique:

     

    b. on rencontre beaucoup de héros mythologiques

     

     

    3. Dans Phèdre:

     

    d. Phèdre avoue que sa passion est plus forte que son sens religieux.

     

     

    4. Dans "Heureux qui comme Ulysse":

  •  

    b. La comparaison classique a un sens double : elle signale la déception de l'auteur avec ce que le classicisme représente en réalité.

     

  •  

    5. Dans un alexandrin:

    c. il y a 12 syllabes par vers.

     

     

    6. Dans Le Conte du Graal:

  •  

    c. Perceval manque de sagesse et de maturité, car il oublie de hiérarchiser ses priorités et fait passer son intérêt personnel immédiat avant le reste.

     

  •  

    7. Dans une comédie:

     

    b. le dénouement doit être heureux

     

     

    8. Dans les poèmes d’Apollinaire:

     

    d. la ponctuation est supprimée.

     

     

    9. Dans une "chanson de geste":

    a. on parle de batailles épiques

     

     

    10. Dans un sonnet:

    a. il y a toujours 14 vers

     

    * * * *

     

     

     

    NB Pour le reste de cet examen, utilisez le livret ("Examination Booklet") qui accompagne ces feuilles.

     

     

    C. Définitions.

    [3 x 2 = 6 points].

     

     

     

    1. le "boire amoureux" dans Tristan et Iseut

    Le pouvoir surnaturel de la potion partagée et bue à cause de l'erreur d'un tiers explique un amour violent et interdit. Il sert à légitimer le coup de foudre physique pendant une journée torride.

     

    2. l’humanisme

    Mouvement de la Renaissance, au XVIe siècle, caractérisé par une curiosité scientifique nourrie par l'apport des textes classiques désormais imprimés. L'ambition humaniste est d'intégrer les savoirs (science, langues, morale...), ainsi que le montre l'éducation de Gargantua. Ex: Rabelais, Montaigne...

     

    3 l’existentialisme

    Philosophie française des années 40-50 richement illustrée en littérature (Sartre, de Beauvoir, Camus) et caractérisée par une réflection sur la place de l'individu dans le monde (situation, responsabilité, liberté) et sur la définition de sa propre essence par l'être humain (engagement, angoisse).

     

    4. carpe diem

    Phrase latine du poète Horace qui engage à jouir de la vie, à saisir le moment présent et les occasions de plaisir qui se présentent car la vie est courte. (Ronsard, Chateaubriand)

     

    5. ´ Fais ce que tu voudras ª

    Devise inventée par Rabelais, comme l'abbaye fictive, Thélème, où il place l'application de cette devise à une formation idéalisée de la noblesse. Cette seule règle régit la vie des étudiants en communauté mixte, aux antipodes de la règle d'éducation monacale du moyen âge.

     

    6. la mort de Roland

    Roland meurt comme le chevalier idéal qui incarne les valeurs de son époque de sorte qu'il fournit un excellent modèle aux Croisés pour lesquels ce texte a sans doute été écrit. Roland passe sa vie en revue: son rôle de soldat, de chevalier et de vassal, de Chrétien et de conquérant au service de son roi et de son Dieu. Il meurt sans la moindre pensée personnelle, mais il gagne le paradis, bien qu'il abandonne Durendale aux mains des Sarrazins.

     

    7. un calligramme

    Poème où les lignes sont disposées en forme de dessin ainsi baptisé par Apollinaire. La relation entre la forme et le sens permet un enrichissement de ce dernier.

     

    8. le classicisme

    Période de la civilisation française qui atteint son apogée avec le règne de Louis XIV (1660-1715), grand mécène des arts. Son esthétique prône la simplicité et le naturel, malgré une forte hiérarchisation et codification des genres, notamment au théâtre. Le respect de conventions d'ordre social, telles la bienséance, et d'ordre poétique et rhétorique, telles que l'imitation des Anciens, y est vu comme la voix royale pour atteindre le beau.

     

    9. le romantisme

    Mouvement de réaction aux conventions classiques qui dominaient les arts au début du XIXe siècle. Les romantiques recherchent l'individualisme et l'excès et favorisent les formes irrégulières, le mélange des genres et une expression plus colorée en accord avec son temps et les usages de son époque. Les écrivains s'essaient à des descriptions psychologiques plus affectives que morales, à l'exotisme et rejettent la notion classique d'imitation.

     

    10. Madame Bovary

    Héroïne célèbre du roman éponyme de Flaubert (1857), roman à scandale puiqu'on a accusé Flaubert d'immoralité. Emma est une jeune provinciale mariée à un médecin ennuyeux. Elle recherche un bonheur amoureux idéalisé suite à ses lectures romantiques. Brisée par l'excès et l'impossibilité de sa quête dans le milieu social qui la limite, elle se suicide par le poison.

     

     

     

    D. Questions sur un passage.

     

     

    D.a. (Pour les étudiants de C. Evans et P. Michelucci)

     

     

     

    1 Quand la pluie étalant ses immenses traînées

    D'une vaste prison imite les barreaux,

    Et qu'un peuple muet d'infâmes araignées

    4 Vient tendre ses filets au fond de nos cerveaux,

    5 Des cloches tout à coup sautent avec furie

    Et lancent vers le ciel un affreux hurlement,

    Ainsi que des esprits errants et sans patrie

    9 Qui se mettent à geindre opiniâtrement

    10 Et de longs corbillards, sans tambours ni musique,

    Défilent lentement dans mon âme ; l'Espoir,

    Vaincu, pleure, et l'Angoisse atroce, despotique,

    13 Sur mon crâne incliné plante son drapeau noir.

     

     

     

     

     

     

    D.a.1. Identifiez le titre de l'oeuvre, l'auteur du texte et le siècle dont ce texte fait partie.

     

    Charles Baudelaire = 0.5

    Les Fleurs du Mal = 0.25

    XIXe siècle = 0.25

     

     

    D.a.2. Comment le physique et le moral sont-ils reliés dans la première strophe ?

     

    La pluie et le dessin des gouttes qui dessinent les barreaux d'une prison (0.75pt) sont l'équivalent physique de la toile d'araignée imaginaire (0.75pt) qui emprisonne le cerveau.

    Langue 0.5

     

     

    D.a.3. A quoi le bruit des cloches est-il associé dans la deuxième strophe ?

     

    Le bruit des cloches ressemble à celui des âmes de morts (0.75) qui hurlent (0.75) dans les limbes.

    Langue 0.5

     

     

    D.a.4. Comment s'explique l'image du corbillard dans la troisième strophe ?

     

    La procession funèbre représente la succession des douleurs mentales (0.5) après la mort de l'Espoir (0.5) et la victoire de l'angoisse (0.5).

    Langue 0.5

     

     

    D.a.5. Quel genre d'humeur est évoqué dans cet extrait ? Quelles sortes d'associations sont faites par les symboles concrets du passage ?

     

    Ce texte essaie de rendre palpables l'atmosphère et la douleur mentale du spleen, de la dépression, de la mélancolie... (1pt). Baudelaire y recherche des objets physiques désagréables ou donne à des objets inertes des qualités perçues qui les transforment: il passe du physique au moral par l'intermédiaire de ces images (1pt).

    Langue 1pt

     

     

     

    III. COMPOSITION [30% de la note finale].

     

    Écrivez une composition de 300 (trois cents) mots (environ) sur un des sujets suivants.

     

     

    NOTA BENE :

    Vous êtes prié-e :

    - d’écrire la composition dans le livret qui accompagne cet examen;

    - de compter le nombre de mots et de reporter le numéro correspondant (50, 100, 150, 200, 250, 300) dans la marge;

    - de ne pas écrire moins de 280 mots;

    - de ne pas dépasser un maximum de 350 mots.

     

     

    A. L’amour, dans la littérature française que nous avons étudiée, est souvent confronté à l'interdit. Étudiez deux cas qui illustrent ce fait. Proposez ensuite, à partir de ces deux cas, votre point de vue personnel sur les raisons (religieuses, sociales, morales, littéraires…) de cette association. Argumentez votre propos.

     

     

    B. La vision de l’homme dans la littérature française est souvent pessimiste. Commentez en appuyant votre argumentation sur deux ou trois exemples précis.

     

     

    C. Pouvait-on être libre avant le 20e siècle? Donnez des exemples tirés de deux ou trois textes que vous avez lus.

     

     

    D. L’origine sociale des personnages de la littérature française change d’une époque à l’autre - ce sont parfois des rois, tantôt des nobles, tantôt des paysans ou des gens du peuple. Comment pouvez-vous expliquer ce changement ? Appuyez votre argumentation sur deux ou trois exemples précis.

     

     

    BAREME

     

     

     

    Grammaire 10 points:

    -0.20 par faute de "base" :

    • morphologie (conjugaisons, accords)

    • syntaxe (ordre des mots, prépositions)

    • lexique (anglicismes, mots inventés)

    Ignorer accents et ponctuation, collocations erronées, lourdeurs et maladresses). Encercler chaque faute comptée d’un cercle.

     

     

    Fond 10 points:

    CONTRESENS = -1 point

    texte méconnu ou ignoré = 5/10 ou moins

    connaissance/sélection des textes lacunaire, non-pertinente mais juste: 6/10

    connaissances adéquates: 7/10

    sélection pertinente + synthèse = 8/10 ou plus

     

     

    Forme 10 points:

     

    Présence d’introduction: 1 point - + qualité: 1 point

    Présence de conclusion: 1 point - + qualité: 1 point

    Présence de paragraphes organisés: 2 points

    Présence de liens et de jonctions: 2 points

    Appréciation personnelle: 2 points


    GRIMOIRE-FRE 180Y
    ©Pascal Michelucci
    Créé le 28 janvier 2000.