Table principale



Table secondaire





Tests et examens


Introduction to French Studies -- Pascal Michelucci -- FRE 180Y



Erindale College

 

April/May Examinations 1998

 

Corrigé

 

FRE 180Y

 

 

 

 

I. GRAMMAIRE

 

1. Exercices de grammaire [60 points].

 

 

1A. Les articles [10 x 1 = 10 points].

En tenant compte du genre des noms, mettez, s'il y a lieu, l'article qui convient (défini, indéfini, contracté ou partitif). Indiquez clairement l'absence d'article par XXX et faites les changements nécessaires.

 

 

1. Elle a l'habitude de faire ses courses pour la semaine (1) LE samedi. (Tous les samedis= 1. chaque samedi = 0.5)

 

2. Aurai-je assez d'un kilo de (2) XXX pommes de terre?

 

3. Elle s'obstine à porter (3) DE (des=0) grands chapeaux démodés. C'est dommage qu'elle n'ait plus (4) DE (du=0) goût ou du moins qu'elle ne s'intéresse plus à (5) LA (au=0) mode.

 

4. On nous a servi (6) DES (de=0) petits pois à la française, c'est-à dire braisés, avec (7) DE LA (une=0.5. la=0) laitue et (8) DES (les=0) oignons.

 

5. Il a facilement trouvé (9) UNE belle situation car il a beaucoup de (10) XXX relations.

 

 

 

 

1B. La possession [5 x 1 = 5 points].

Complétez avec l'adjectif possessif qui convient, ou par l'article si le possessif n'est pas nécessaire.

 

 

1. Tous les malades doivent présenter (1) LEUR (une=0.5) carte d'assurance-maladie.

 

2. Je suppose que vous avez chacun (2) VOTRE (une=0.5. son=0) opinion sur cette affaire.

 

3. La victime de l'accident a succombé à (3) SES (aux, les=0) blessures.

 

4. Le petit garçon a dit à (4) SON (sa=0. l'=0) institutrice qu'il ne pouvait pas écrire parce qu'il avait trop froid (5) AUX (à les=0. à ses=0) mains.

 

 

 

1C. Le passé [20 x 0.5 = 10 points].

Mettez les verbes entre parenthèses au passé composé ou à l'imparfait, comme il convient. Faites les changements nécessaires.

 

 

La première fois que Danielle (1) A PRIS le métro à Paris elle (2) VOULAIT (a voulu=0.25) aller au Centre Pompidou sur la Place Beaubourg. D'après le plan, Rambuteau lui (3) SEMBLAIT (a semblé=0.25) être la station de métro la plus proche de cette destination. Alors Danielle (5) EST ALLÉE (est allé=0) à la station Cambronne tout près de l'hôtel et elle (6) A ACHETÉ des tickets au guichet. Elle (7) A PRIS la direction Charles-de-Gaulle-Etoile. Elle (8) EST MONTÉE (a monté=0) dans un wagon et elle (9) S'EST RENDU COMPTE (s'est rendue compte=0) du fait qu'elle (10) DEVAIT / DEVRAIT faire deux changements. Elle (11) A ÉTÉ saisie de panique mais grâce aux cartes affichées qu'elle (12) A CONSULTÉES (a consulté=0.25) plusieurs fois elle N' (13) A EU (n'a pas eu=0.5. ne a eu=0. ne avait, n'avait=0) aucun problème.

Elle (14) A PASSÉ (est passée=0) l'après-midi au Centre Pompidou puis elle (15) S'EST PROMENÉE (se promenait=0) dans le quartier. Il (16) Y AVAIT (y a eu=0. avait=0) des musiciens qui (17) JOUAIENT en plein air car il (18) FAISAIT très chaud. Mais il (19) ÉTAIT déjà huit heures du soir et il (20) A FALLU (fallait=0.5) qu'elle pense à regagner son hôtel.

 

crédit général de +1 pour la question nº 4 absente.

 

 

 

1D. Les prépositions [10 x 1 point = 10 points].

Complétez les phrases ci-dessous par les prépositions qui conviennent. Faites tous les changements qui s'imposent et indiquez XXX pour l'absence de préposition.

 

 

1. Cette éclipse ne sera pas facile (1) À observer.

 

2. Il est difficile (2) DE comprendre ce que vous voulez dire.

 

3. DE (3) quoi s'agit-il dans cette nouvelle?

 

4. C'est (4) AU / PENDANT LE / DURANT LE / À LA FIN DU (à le=0) dix-huitième siècle qu'a eu lieu la Révolution française.

 

5. Répondez vite (5) À ma lettre. (6) DE (dans=0) cette façon je n'aurai pas le temps (7) DE (pour=0.5) m'inquiéter.

 

6. J'habite (8) XXX le / AU Japon (9) DEPUIS (pour=0) dix ans. (10) PAR (en=0) conséquent le japonais n'a plus de secrets pour moi

 

 

 

1E. Les pronoms relatifs [10 x 1 point = 10 points]

Complétez les phrases suivantes en employant le pronom relatif qui convient.

 

 

Voilà (1) CE QU' il a dit:

´ Je pense à cette aventure (2) QUI se termine, à cette victoire inespérée. On parle toujours de l'idéal comme d'un but vers (3) LEQUEL / QUOI on tend sans jamais l'atteindre. L'Annapurna, pour chacun de nous, est un idéal accompli: dans notre jeunesse nous n'étions pas perdus dans des récits imaginaires ou dans les combats (4) QUE les guerres modernes offrent à l'imagination des enfants. La montagne a été pour nous une arène naturelle, (5) OÙ, jouant aux frontières de la vie et de la mort, nous avons trouvé notre liberté (6) QU' obscurément nous recherchions et (7) DONT (ce dont=1) nous avions besoin comme de pain.

L'Annapurna, vers (8) LEQUEL / LAQUELLE / QUOI nous serions tous allés sans argent est un trésor sur (9) LEQUEL nous vivrons. Avec cette réalisation, c'est une nouvelle vie (10) QUI commence. ª

D'après Maurice Herzog, Annapurna

 

 

 

1F. La négation [10 x 1 point = 10 points].

Répondez au négatif par une phrase complète (avec un verbe).

 

 

1. Est-ce qu'il y a quelque chose qui t'inquiète?

Il n'y a rien/pas grand chose qui m'inquiète.

Rien/Pas grand chose ne m'inquiète.

 

2. Où es-tu allé hier soir?

Je ne suis allé nulle part hier soir.

 

3. Quand l'avez-vous vu découragé?

Nous ne l'avons (encore) jamais vu découragé.

Je ne l'ai pas encore vu découragé.=1

Je ne l'ai vu jamais découragé.= 0.5

 

4. Elle n'est pas très sympathique. Et son mari, que penses-tu de lui?

Il n'est pas très sympathique non plus.

Lui non plus n'est pas très sympathique.

Je ne pense rien de lui.

 

5. Je voudrais voir le directeur. Est-il déjà parti?

Il n'est pas encore parti.

 

6. Est-ce que quelqu'un a fait quelque chose pour empêcher cela?

Personne n'a rien fait pour empêcher cela.

(une négation correcte sur les deux=0.5)

Personne n'a fait rien pour empêcher cela.=0.5

 

7. Est-ce que toutes ses soeurs sont aussi timides qu'elle?

Aucune de ses sœurs n'est aussi timide qu'elle.

Aucune de ses sœurs ne sont aussi timides qu'elle=1

Ses sœurs ne sont pas timides non plus.

 

8. Est-ce que vous avez un ordinateur dans votre bureau?

Je n'ai pas d'ordinateur dans mon bureau.

Je n'ai aucun ordinateur dans mon bureau.

Je n'ai rien dans mon bureau.

 

9. Est-ce que vous retournez parfois en France?

Je n'y retourne jamais.

Je ne me retourne jamais en France [sic] =1

 

10. Est-ce qu'il te reste encore des souvenirs de ta grand-mère?

Il ne me reste (plus) aucun souvenir de ma grand-mère.

Il ne me reste plus de souvenir(s) de ma grand-mère.

Il ne me reste pas de souvenir(s) de ma grand-mère.

Il ne m'en reste plus.

Il ne me reste rien de ma grand-mère.

 

 

 

1G. Le subjonctif [10 x 0.5 point = 5 points].

Mettez les verbes entre parenthèses au temps qui convient et au subjonctif ou à l'indicatif, selon le mode qui convient.

 

 

1. Il est possible qu'on (1) VENDE (vendra=0) ce genre de chemise dans ce magasin.

 

2. Il faudrait que je (2) MAIGRISSE (aie maigri=0.5) pour pouvoir porter ce pantalon.

 

3. J'attends que tu (3) AIES FINI / FINISSES de te préparer.

 

4. J'espère que vous (4) POURREZ / POUVEZ (puissiez=0.25) passer nous voir l'été prochain.

 

5. Il vaudrait mieux que tu lui (5) ÉCRIVES le plus tôt possible.

 

6. Ses parents sont surpris qu'elle (6) VEUILLE (veut=0) porter un robe pour la cérémonie.

 

7. Je ne crois pas que nous (7) AYONS (avons=0.25) encore de la famille au Canada.

 

8. Bien qu'ils (8) SOIENT (sont=0) encore riches, ils ne sont pas généreux.

 

9. Je vous rappellerai dans la journée à moins que vous ne (9) PRÉFÉRIEZ que je le (10) FASSE dans la soirée.

 

 

 

2. Analyse grammaticale [10 points].

 

2A. La nature des mots [20 x 0.25 point = 5 points].

Donnez la nature des mots soulignés dans les phrases suivantes.

Exemple : adjectif qualificatif, pronom personnel, article défini

 

 

 

L' (1) être que (2) j'appelle moi (3) vint au (4) monde un certain lundi de juin 1903, vers (5) les 8 heures du (6) matin, à (7) Bruxelles. La maison où (8) se passait cet (9) événement, puisque (10) toute (11) naissance en (12) est un (13) pour le père et la mère et (14) les quelques personnes qui leur (15) tiennent de (16) près (17), se trouvait située (18) au numéro 193 de l'avenue Louise, et a disparu il y a une (19) quinzaine d'années, dévorée par (20) un building.

(Marguerite Yourcenar, Souvenirs pieux)

 

 

Pour les réponses à deux éléments (conjonction de coordination, article défini…) pour lesquelles un seul élément est fourni (conjonction, article…) retrancher 0.1 par élément absent.

 

 

1. l': article défini

2. que: pronom relatif (COD)

3. moi: pronom personnel

4. au: article défini + préposition

5. vers: préposition

6. du: article défini + préposition

7. à: préposition

8. où: pronom relatif

9. cet: adjectif démonstratif

10. puisque: conjonction de subordination

11. toute: adjectif indéfini (qualificatif=0.25)

12. en: pronom

13. un: pronom indéfini (article indéfini=0.15)

14. et: conjonction de coordination

15. leur: pronom personnel

16. de: préposition

17. près: adverbe

18. située: participe passé - adjectif qualificatif (verbe=0.15)

19. une: article indéfini

20. par: préposition

 

 

 

2B. La fonction des mots [10 x 0.5 = 5 points].

Donnez la fonction des mots ou groupes soulignés dans les phrases suivantes. Exemple : sujet, complément d'objet direct, complément circonstanciel de manière, etc..

 

 

 

Jusqu'à la fin de décembre, il fallut vivre dans ces ténèbres. Comme si ce n'eût pas été assez des pins innombrables, la pluie ininterrompue multipliait autour de la sombre maison ses milliers de barreaux mouvants. Lorsque l'unique route de Saint-Clair menaça de devenir impraticable, je fus ramenée au bourg, dans la maison à peine moins ténébreuse que celle d'Argelouse. Les vieux platanes de la Place disputaient encore leurs feuilles au vent pluvieux. Incapable de vivre ailleurs qu'à Argelouse, tante Clara ne voulut pas s'établir à mon chevet; mais elle faisait souvent la route, par tous les temps

(François Mauriac, Thérèse Desqueyroux)

 

 

1. Jusqu'à la fin de décembre:

CCT

2. dans ces ténèbres:

CCL

3. la pluie ininterrompue:

Sujet

4. autour de la sombre maison:

CCL

5. ses milliers de barreaux mouvants:

COD

6. à peine:

CCM

7. moins:

CC de quantité. CCM

8. leurs feuilles:

COD

9. au vent pluvieux:

COI

10. par tous les temps:

CCT

 

 

 

II. LITTÉRATURE

 

A. Repérages. Qui a écrit quoi? De quelle époque ce texte fait-il partie? Faites les groupements convenables [16 x 0.25 = 4 points].

 

 

Madame de Lafayette, La Princesse de Clèves, XVIIe

Hugo, Les Orientales, XIXe

Lesage, Gil Blas, XVIIIe

Sartre, Huis clos, XXe (Satre / Sarte / Satire =0)

Du Bellay, Les Regrets, XVIe

La Fontaine, Les Fables, XVIIe

Chateaubriand, René, XIXe (Chateaubrian=0)

Baudelaire, Les Fleurs du Mal, XIXe (Beaudelaire=0)

 

 

 

B. Définitions. Choisissez TROIS (3) thèmes dans la liste suivante. Proposez pour chacun de ces thèmes une courte explication. Illustrez au besoin par un exemple succinctement commenté. Utilisez des phrases complètes. [3 x 2 = 6 points].

 

1. la poésie engagée

2. le graal

3 ´ l'enfer c'est les autres ª

4. carpe diem

5. ´ Fais ce que tu voudras ª

6. Durendale

7. Calligrammes

 

8. la tragédie classique à la française

9. le héros Romantique dans René ou Hernani

 

10. La Comédie humaine

11. le Nouveau Roman

12. le libertinage

 

 

 

Note globale qui prendra en compte:

- la pertinence

- la représentativité des points sélectionnés

- le développement et la précision

- l'absence de répétition

- la compréhensibilité de la langue telle qu'elle est écrite

 

 

 

C. Questions sur un passage. Lisez le passage suivant. Répondez aux questions par des phrases complètes. [10 points].

 

´ Catherine-Nicaise-Elisabeth Leroux, de Sassetot-la-Guerrière, pour cinquante-quatre ans de service dans la même ferme, une médaile d'argent du prix de vingt-cinq francs! ª

´ Où est-elle, Catherine Leroux? ª répéta le Conseiller.

Elle ne se présentait plus, et l'on entendait des voix qui chuchotaient:

Vas-y! Non. A gauche! N'aie pas peur! Ah! qu'elle est bête! Enfin y est-elle? s'écria Tuvache.

- Oui! la voilà! Qu'elle approche donc!

Alors on vit s'avancer sur l'estrade une petite vieille femme de maintien craintif, et qui paraissait se ratatiner dans ses pauvres vêtements. Elle avait aux pieds de grosses galoches de bois, et, le long des hanches, un grand tablier bleu. Son visage maigre, entouré d'un béguin sans bordure, était plus plissé de rides qu'une pomme de reinette flétrie, et des manches de sa camisole rouge dépassaient deux longues mains, à articulations noueuses. La poussière des granges, la potasse des lessives et le suint des laines les avaient si bien encroûtées, éraillées, durcies, qu'elles semblaient sales quoiqu'elles fussent rincées d'eau claire; et, à force d'avoir servi, elles restaient entr'ouvertes, comme pour présenter d'elles-mêmes l'humble témoignage de tant de souffrances subies. Quelque chose d'une rigidité monacale relevait l'expression de sa figure. Rien de triste ou d'attendri n'amollissait ce regard pâle. Dans la fréquentation des animaux, elle avait pris leur mutisme et leur placidité. C'était la première fois qu'elle se voyait au milieu d'une compagnie si nombreuse; et, intérieurement effarouchée par les drapeaux, par les tambours, par les messieurs en habit noir et par la croix d'honneur du Conseiller, elle demeurait tout immobile, ne sachant s'il fallait s'avancer ou s'enfuir, ni pourquoi la foule la poussait et pourquoi les examinateurs lui souriaient. Ainsi se tenait, devant ces bourgeois épanouis, ce demi-siècle de servitude.

 

 

 

 

C. Répondez aux questions suivantes par des phrases complètes.

 

C1. Identifiez l'auteur du texte et l'oeuvre dont cet extrait est tiré. Où se situe l'action et à quelle époque? [2 points].

 

 

Gustave Flaubert - Madame Bovary - 1pt

Dans un bourg de la campagne française (Normandie) - milieu du XIXe siècle

 

 

 

C2. Comment le physique et le moral sont-ils reliés dans ce texteÝ? [3 points].

 

 

L'apparence physique extérieure donne des indications sur le caractère et le milieu social du personnage décrit. Austère, travailleuse, de petite condition humble, mal à l'aise, craintive.

 

 

 

C3. Pourquoi la vieille femme est-elle intimidée? [2 points].

 

 

Vieille femme qui n'a pas l'habitude des honneurs et a passé sa vie dans l'anonymat de sa fonction. Elle est en public, lors d'une grande cérémonie à son échelle, et tout le monde est tourné vers elle, l'encourage. Elle n'est pas dans son élément. Il se peut qu'elle ne comprend pas la situation.

 

 

 

C4. En quoi ce texte est-il une critique de la société? [3 points].

 

 

Médaille d'un prix insignifiant par rapport à une vie dévouement. Mme Leroux est récompensée au même titre que les vaches de prix et le meilleur fumier.

Bourgeois ´ épanouis ª, condescendants et impatientés vs. vie de ´ servitude ª. Cf. contraste des costumes. Les bourgeois sont venus pour l'occasion, pas pour la personne (impatience) qui mérite leur respect. Ils ne saisissent pas l'ironie et la noirceur de la situation.

 

 

 

 

D. Choix multiples. Entourez l'affirmation juste. [10x1 = 10 points]

 

1. Dans ´ Spleen ª:

 

  • Les nombreuses images concrètes suggèrent bien l'état mental du personnage

     

     

  •  

    2. Dans ´ Les Djinns ª:

     

  • Les sonorités et la longueur croissante et décroissante des vers imitent l'action décrite

     

     

  •  

    3. Dans une fable:

     

  • Il y a souvent des métaphores qui représentent les activités et les désirs humains

     

     

  •  

    4. Dans une chanson de geste:

     

  • On raconte les hauts faits des héros

     

     

  •  

    5. Dans Le Colonel Chabert: [Pas au programme du groupe de Michelucci - +10% de la note]

     

  • Chabert est un homme courageux et généreux

     

     

  •  

    6. Dans La Princesse de Clèves:

     

  • Les descriptions des personnages sont très exactes

     

     

  •  

    7. Dans Tristan et Iseut:

     

  • Tristan et Iseut tombent amoureux par l'effet d'un philtre magique

     

     

  •  

    8. Dans Phèdre:

     

  • Phèdre est très amoureuse de son mari = 0.5

    Phèdre se sent très coupable

     

     

  •  

    9. Un alexandrin:

     

  • est un vers de douze syllabes/pieds

     

     

  •  

    10. Un sonnet:

     

  • est un poème composé de deux quatrains et de deux tercets

     

     

     

     

  •  

    III. COMPOSITION

     

     

    Ecrivez une composition de 300 (trois cents) mots environ sur un des sujet suivants.

     

    NOTA BENE:

    Vous êtes prié(e):

    - d'indiquer clairement quel sujet vous avez choisi (A, B ou C)

    - d'écrire la composition dans le livret qui accompagne cet examen

    - de compter le nombre de mots et de reporter ce nombre dans la marge

    - de ne pas écrire moins de 280 mots

    - de ne pas dépasser 350 mots

     

     

     

    A. Comparez quelques images de l'amour dans la littérature française: tragique, utopique, angoissé. Quelle image vous a touché(e) le plus? Référez-vous dans votre commentaire à au moins trois exemples tirés de textes que vous avez étudiés cette année.

     

    B. La littérature joue souvent un rôle de commentaire social. En vous référant à au moins trois textes étudiés en classe, expliquez comment la littérature française reflète/exagère/critique/satirise les moeurs de son époque.

     

    C. Selon vous, quelle image du bonheur féminin est présentée dans la littérature française que nous avons étudiée? Pourquoi, selon vous, est-ce le cas? Quelle est votre opinion personnelle sur ce sujet?

     

     

     

    D. Barème de correction de la composition.

     

    (Forme (100 points) + Fond (100 points)) : 2.

     

     

    1. Forme (100 points) :

    * Nombre de mots non comptabilisé : -5%

     

    * Longueur:

    pénalisation proportionnelle au-dessous de 280 mots.

     

    * Pénalités:

    Par occurrence (les fautes répétées comptent autant de fois qu’elles apparaissent).

     

    Les fautes d’accent comptent 1/2 point.

    Les fautes mentionnées dans le GRAMMATICAL DIFFICULTIES&emdash;TOP 30 et le PROOFREADING TIPS comptent toutes 2 points.

    Les fautes d’orthographe des mots et expressions courantes (confusions [et/est ; son/sont…]) les fautes de conjugaisons et d’accord, comptent 2 points.

    Les autres fautes comptent 1 point.

    Les séquences incompréhensibles comptent 3 points.

     

     

    2. Fond (100 points) :

     

     

    Forme de la composition :

     

    1. structures logiques de la composition

    • Introduction habile, originale.

    Annonce de l’organisation de la discussion /10%

    • Présence de paragraphes ou de parties organisés selon le mouvement des idées. Présence de transitions entre les paragraphes.

    Articulation des paragraphes individuels /25%

    • Qualité de la conclusion /5%

    /40%

    2. Intérêt des arguments

    originalité, clarté et logique du plan

    finesse et pertinence des points soulevés

    bonne sélection, utilisation pertinente des citations et des exemples

    preuve de recherche,

    de réflexion personnelle,

    d’analyse,

    d’un point de vue ou d’une évaluation personnelle

    indication que les lectures correspondant au sujet ont été faites /20%

     

    3. Richesse, précision et niveau du vocabulaire ;

    qualité de l’expression /10%

     

    4. Variété des constructions syntaxiques

    caractère écrit du style

    présence de marqueurs de logique discursive

    articulation et complexité des phrases /20%

     

    5. Appréciation globale personnelle /10%

     

     

    TOTAL pour la forme /100


    GRIMOIRE-FRE 180Y
    ©Pascal Michelucci
    Créé le 28 janvier 2000.