Table principale



Table secondaire





Tests et examens


Introduction to French Studies -- Pascal Michelucci -- FRE 180Y



 

ERINDALE COLLEGE - University of Toronto

Faculty of Arts and Science

 

 

 

Test Nº 2-February 1997

Corrigé

 

 

 

 

 

 

FRE 180Y

 

 

Duration - 1 hour 30

 

 

Aids allowed : photocopies of pages 469-470 (Ollivier)

 

 

I. GRAMMAIRE : II. LITTÉRATURE :

1a. Prépositions /5 a. Repérages /4

1b. Pronoms relatifs /5 b. Définitions /6

1c. Possession /4 c. Questions /10

1d. Pronoms personnels /6 d. Choix multiples /10

1e. Verbes pronominaux /4

1f. Négation /6 TOTAL : /30 /30

 

III. COMPOSITION :

a. Grammaire

2a. Nature /5 b. Fond

2b. Fonction /5

TOTAL : /30

TOTAL : /40

GRAND TOTAL : /100

 

 

 

 

 

Lisez bien toutes les instructions avant de répondre.

 

 

 

 

I. GRAMMAIRE [40 points].

 

1. Exercices de grammaire [30 points].

 

 

1A. Les prépositions [10 x 0,5 = 5 points].

Complétez les phrases suivantes par la préposition qui convient, s’il y a lieu. Indiquez l’absence de préposition en utilisant "XXXX".

 

1. Louis défend (1) A ses amis (2) DE fumer chez lui.

 

2. Philippe a aidé (3) XXXX ses parents (4) A s’installer dans leur nouvel appartement.

 

3. Le juge a interdit (5) A l’accusé (6) DE quitter la ville.

 

4. Mes parents m’ont enseigné (7) A toujours dire la vérité.

 

5. J’adore voyager (8) EN train quand je suis (9) EN Italie.

 

6. Dépêche-toi, notre avion décolle (10) DANS moins de dix minutes.

 

 

 

 

 

1B. Les pronoms relatifs [10 x 0,5 = 5 points].

Complétez les phrases suivantes par un pronom relatif adéquat.

 

  • 1. Ce gâteau au chocolat (11) QUI me fait envie contient peu de matières grasses.

     

     

    2. À la soirée (12) OU/A LAQUELLE j’étais allée en jeans, il y avait des gens très intéressants.

     

     

    3. Ce sont des problèmes sur (13) LESQUELS nous ne sommes pas tous d’accord.

     

     

    4. Tout (14) CE QUE je te demande, c’est un peu de respect.

     

     

    5. Je ne sais pas (15) CE QUI se passe : j’ai la tête qui tourne.

     

     

    6. Le voleur était jeune et grand : c’est (16) (TOUT) CE DONT je me souviens.

     

     

    7. Hamlet est un rôle difficile, à propos (17) DUQUEL bien des acteurs ont rencontré des difficultés.

     

     

    8. Sharon Stone est une actrice (18) DONT le talent est douteux selon certains.

     

     

    9. La chose (19) A LAQUELLE nous n’avions pas fait attention, c’est que les Français sont très chauvins.

     

     

    10. L’Accord de Charlottetown, sans (20) LEQUEL il n’y aurait pas eu de Meech Lake, est un accord qui fait date dans l’histoire politique du Canada.

     

     

     

  •  

    1C. La possession [8 x 0.5 = 4 points].

    Complétez les phrases suivantes par un adjectif ou un pronom possessif adéquat.

     

    1. Je trouve tes amies insupportables. À chaque fois que je leur présente une XX (21) DES MIENNES, cela se termine par une dispute. Elles pourraient garder (22) LEURS remarques pour elles-mêmes !

     

    2. (23) NOS problèmes économiques sont graves, mais certains pays en guerre sont inquiets car (24) LES LEURS sont vraiment urgents.

     

    3. Marky Mark est musclé, mais si je devais choisir (25) MON idéal masculin, je choisirais Keanu Reeves. J’aime bien (26) SES films.

     

    4. Ce qui est triste dans (27) NOTRE monde, c’est que les gens comme Valmont parviennent toujours à (28) LEURS fins.

     

     

     

     

     

    1D. Les pronoms personnels [12 x 0.5 point = 6 points].

    Réécrivez les phrases suivantes en remplaçant les groupes soulignés par le pronom personnel convenable.

    1. (29-30) Je LE LEUR ai dit.

    2. (31-32) Tu LUI EN as acheté.

    3. (33-34) Nous avons passé des mois à L'attendre, mais on s'EN fatigue.

    4. (35) Des questions, j'En avais beaucoup.

    5. (36-37) Tu Y EN as ajouté.

    6. (38-39) Tu LA LUI as présentéE.

     

     

     

    1E. Les verbes pronominaux [4 x 1 point = 4 points].

    Complétez les phrases suivantes avec les verbes pronominaux entre parenthèses en les intégrant à la phrase.

     

    1. Pendant la tempête de neige de janvier dernier, mes amis SE SONT IMAGINÉ en vacances, allongés sur une plage ensoleillée des Caraïbes.

     

    2. Ma mère S'EST APERçUE de son erreur en goûtant le gâteau : elle avait oublié le sucre.

     

    3. Hier, ma camarade de chambre S'EST DOUTÉE du fait qu’elle allait obtenir un emploi pour l’été prochain.

     

    4. Nous avons peint la salle de bains, puis nous NOUS SOMMES RINCÉ les mains pendant cinq minutes avec du Varsol.

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    1F. La négation [6 x 1 point = 6 points].

    Récrivez les phrases suivantes en les transformant à la forme négative.

    1. Je N'ai JAMAIS soif.

    2. Nous N'avons JAMAIS D'argent sur nous.

    3. Cette opération fiscale NE rapporte RIEN à PERSONNE.

    4. AUCUN de ces tableaux N'est un faux.

    5. Nous NE les invitons PAS à manger dimanche prochain.

    6. Je N'ai PAS/NI écrit NI téléphoné à mes parents tous les jours du mois dernier.

     

    * *

     

     

     

    2. Analyse grammaticale [10 points].

     

    A. La nature des mots [5 points].

     

    a. Donnez la nature des mots soulignés dans les phrases suivantes

    [4 x 0,5 = 2 points].

    Exemple : adjectif qualificatif, pronom personnel…

     

  •  

    celle-là : pronom démonstratif féminin singulier.

     

    bien : adverbe

     

    qui : pronom relatif

     

    avec : préposition

     

     

     

  • b. Donnez la nature des verbes soulignés dans les phrases suivantes

    [6 x 0,5 = 3 points].

    Exemple : verbe transitif direct, verbe intransitif, verbe pronominal, etc...

     

  •  

    douter : VTI (en = de cela)

     

    rougit : VI

     

    adorez : VTD (un seul dieu)

     

    servait : VTI (d'interprète, aux doutes)

     

    avoue : VTD (que...) et VTI (vous= à vous)

     

     

     

  •  

    B. La fonction des mots [5 x 1 = 5 points].

    Donnez la fonction des mots ou groupes soulignés.

    Exemple : sujet, complément d’objet direct, etc...

  •  

    personne : COI

     

    les confidences de ce genre de chagrins : COD

     

    dans le cœur de madame de Rênal: CCL

     

     : CCL

     

     

     

     

     

  •  

    II. LITTÉRATURE [30 points].

    A. Qui a écrit quoi et quand ? Faites les groupements convenables

    [16 x 0,25 = 4 points].

     

     

    Hugo a écrit Les Orientales AU XIXe siècle

     

    Racine a écrit Phèdre AU XVIIe siècle

     

    Voltaire a écrit Le Dictionnaire philosophique AU XVIIIe siècle

     

    Molière a écrit L’Avare AU XVIIe siècle

     

    Diderot a écrit (en partie) L’Encyclopédie AU XVIIIe siècle

     

    Madame de La Fayette a écrit La Princesse de Clèves AU XVIIe siècle

     

    La Fontaine a écrit Les Fables AU XVIIe siècle

     

    Rabelais a écrit Pantagruel AU XVIe siècle

     

     

     

     

     

    B. Choisissez DEUX (2) thèmes dans la liste suivante. Proposez pour chacun des thèmes une courte explication. Utilisez des phrases complètes.

    [2 x 3 = 6 points].

    1. L’imagination selon les Pensées.

    2. Les Romantiques et le Classicisme.

    3. L’état selon La Fontaine.

    4. L’égalité vue par Voltaire.

    5. La vision de la bourgeoisie dans L’Avare.

    6. L’absolutisme monarchique.

    7. La raison dans ´ Liberté de penser ª.

    8. La tragédie classique à la française.

    9. Le héros romantique dans René.

    10. La vision du vent dans ´ Les Djinns ª.

     

    Voir les cours correspondants.

     

     

     

     

     

     

    C. Questions sur un passage [10 points].

    a. Lisez l’extrait suivant qui est tiré d’un texte que nous avons étudié en classe.

     

  •    ´ Seigneur écolier, me dit-il, je viens d'apprendre que vous êtes le seigneur Gil Blas de Santillane, l'ornement d'Oviedo et le flambeau de la philosophie. Est-il bien possible que vous soyez ce savantissime, ce bel esprit dont la réputation est si grande en ce pays-ci ? Vous ne savez pas, continua-t-il en s'adressant à l'hôte et à l'hôtesse, vous ne savez pas ce que vous possédez ? Vous avez un trésor dans votre maison. Vous voyez dans ce jeune gentilhomme la huitième merveille du monde. ª

    Puis, se tournant de mon côté, et me jetant les bras au cou : ´ Excusez mes transports, ajouta-t-il; je ne suis point maître de la joie que votre présence me cause. Je ne pus lui répondre sur-le-champ, parce qu'il me tenait si serré que je n'avais pas la respiration libre, et ce ne fut qu'après que j'eus la tête dégagée de l'embrassade, que je lui dis : ´ Seigneur cavalier, je ne croyais pas mon nom connu à Peñaflor.     ´ Comment connu ! reprit-il sur le même ton. Nous tenons registre de tous les grands personnages qui sont à vingt lieues à la ronde. Vous passez ici pour un prodige; et je ne doute pas que l'Espagne ne se trouve un jour aussi vaine de vous avoir produit, que la Grèce d'avoir vu naître ses sages.

     

     

  • b. Répondez aux questions suivantes par des phrases complètes.

     

    1. Il s'agit d'un extrait du roman Gil Blas écrit pas Lesage dans la première moitié du XVIIIe siècle.

     

     

    2. Comment le premier personnage présente-t-il Gil Blas ? Quels sont les termes qui l’indiquent ? [3 points]

    Il appelle Gil Blas ´ flambeau de la philosophie ª, ´ ornement ª, ´ trésor ª, le qualifie de ´ savantissime bel esprit ª. Il va même jusqu'à voir en lui la ´ huitième merveille du monde ª. Tous ces termes sont très forts et vont très loin dans la flatterie. Ces termes exagérés constituent une caricature de compliment, une flatterie extravagante et hyperbolique. Ce discours semble être un discours noble et respectueux (´ Seigneur ª), mais c'est en fait une moquerie.

     

    3. Quels sont les gestes qui traduisent l’enthousiasme dans le second paragraphe ? Pourquoi les personnages les font-ils ? [3 points]

     

     

    L'homme jette les bras autour du cou de Gil Blas et le serre fortement, de sorte que Gil Blas ne peut plus respirer ni parler. L'homme fait semblant d'apprécier Gil Blas, mais va trop loin dans son enthousiasme. Gil Blas devrait être en mesure de reconnaître que les gestes excessifs de l'homme, comme son langage excessif, indiquent des manières peu en accord avec l'étiquette. Mais Gil Blas ne réagit pas et se laisse attraper par son nouvel ´ ami ª.

     

     

    4. Quelle sont les marques d’ironie dans le dernier paragraphe ? Pourquoi les reconnaît-on ? [3 points]

     

     

    Bien entendu, personne ne tient de registre des personnalités à quatre-vingt kilomètres de l'auberge où se passe la scène, et Gil Blas n'est pas un ´ grand personnage ª. Le dernier compliment qui compare Gil Blas à un philosophe grec et fait de lui la fierté de son pays est encore excessif. Additionnées, ces indications hyperboliques indiquent au lecteur que le compliment de l'homme signifie autre chose que son sens littéral - et probablement le contraire.

     

     

     

    D. Entourez la réponse qui répond le mieux aux questions suivantes

    [5 x 2 = 10 points].

    1. Dans le texte de Diderot tiré de L’Encyclopédie :

  •  

    a. La raison a des limites.

     

     

     

  • 2. Dans l’article ´ Liberté de penser ª tiré de L’Encyclopédie :

  •  

    c. La liberté doit être guidée par la raison et la vérification des habitudes.

     

     

  • 3. Dans la Princesse de Clèves :

  •  

    d. La confiance et le respect sont les premières vertus dans le mariage.

     

     

     

  • 4. Dans ´ Les Membres et l’Estomac ª de La Fontaine,

  •  

    c. les membres n’ont pas envie de travailler pour le seul bénéfice de l’estomac. (2 points)

     

    d. la vie en société est un échange de services (1 point)

     

     

     

  • 5. Dans Le Dictionnaire philosophique de Voltaire :

  •  

    c. L’exploitation limitée des hommes par les hommes est un petit mal en comparaison des grandes guerres.

     

  • * * *

    * *

     

    III. COMPOSITION [30 points].

    Écrivez une composition construite de 200 (deux cents) mots (environ) sur un des sujets suivants.

     

    NOTA BENE :

    Vous êtes prié ou priée de :

    - n’écrire qu’au-dessus des lignes sur les pages qui suivent;

    - compter le nombre de mots et de reporter le numéro correspondant (50, 100, 150, 200) dans la marge;

    - ne pas écrire moins de 180 mots sous peine de pénalisation (proportionnellement au nombre de mots manquants à partir de 280 mots, à raison de 10% pour vingt mots. Ex. 170 mots = moins 5%; 160 mots = moins 10%; 140 mots = moins 20%...);

    - ne pas dépasser un maximum de 250 mots.

     

     

     

     

    A. Comparez les sources du comique dans l’extrait de l’Avare et celui de Gil Blas. La critique des caractères porte-t-elle sur la même partie de la société ? Que montre cette évolution, pour vous ?

     

     

     

    B. Etes-vous d’accord avec la position de Diderot à propos de la liberté de pensée ? Présentez vos raisons et tentez de répondre aux objections possibles.

     

     

     

    C. Quelles notions politiques sont présentées dans ´ Les Membres et l’estomac ª et le texte de Voltaire tiré de son Dictionnaire philosophique ? Laquelle vous semble le plus proche de notre conception actuelle de la démocratie ?


    GRIMOIRE-FRE 180Y
    ©Pascal Michelucci
    Créé le 28 janvier 2000.