Troisième visite :
Les représentations structurales
de la phrase


  Protase

3.0. Protase


Nous avons vu que la phrase correspond à une organisation hiérarchique de constituants. Mais nous nous sommes contentés d'établir des listes préliminaires des constituants pouvant entrer dans la formation de la phrase et de ses syntagmes. Rappelons toutefois que le but recherché en syntaxe générative est de proposer un modèle de la compétence des locuteurs. Il s'agit, par le fait même, de rendre compte des phrases grammaticales de la langue à l'exclusion des phrases agrammaticales. Le modèle simple que nous avons maintenant suffit à expliquer l'agrammaticalité de certaines "phrases" comme,
    * jamais mange un gâteau      pas de SN sujet
    * Samuel sur le lit      pas de SV
 Ph qui violent la constitution interne de  Ph. La première n'a pas de SN sujet, la deuxième est sans SV alors que notre modèle nous indique que Ph est composé de façon obligatoire des constituants immédiats SN et SV.

Par contre, comme vous l'aurez sans doute deviné, notre modèle est sérieusement déficient puisqu'il n'est même pas en mesure d'expliquer ce qui fait que les phrases suivantes sont agrammaticales en français.

    * Mange un os son chien.
    * Livre ce est intéressant bien.

Les constituants utilisés dans ces phrases et dans les syntagmes qui les composent sont tous valables mais l'ordre dans lequel ils apparaissent ne l'est pas. Il nous faudra donc un moyen de rendre compte de la constitution interne des syntagmes tout en imposant des conditions sur la position relative de ses

 règles de réécriture



 arbres syntaxiques

 constituants


constituants. Cette tâche sera accomplie par des  règles de réécriture qui nous donnerons les constituants et l'ordre dans lequel ils apparaissent et qui permettront de construire un ensemble infini de phrases. Chaque phrase représente donc une actualisation particulière de ces règles de réécriture que nous représenterons sous forme d'  arbres syntaxiques. Il est essentiel pour la suite de ce cours de maîtriser parfaitement le concept de règle de réécriture et sa représentation graphique en arbre puisque les rapports entre  constituants seront définis formellement, dans notre neuvième visite, suivant des corrélations basées sur la précédence et la dominance.


 transformations








Les phrases générées par ces règles de réécriture seront tout de même toujours des phrases déclaratives simples et ce n'est qu'en permettant certaines manipulations de ces phrases simples que nous pourront générer des phrases de types différents. Il sera question de ces modifications ou  transformations dans la quatrième visite.


© Yves Roberge, Université de Toronto, 1996-2002
Mise en page : Henriette Gezundhajt



 DEUXIÈME VISITE
QUATRIÈME VISITE