Quatrième visite :
Les transformations



  Protase

4.0. Protase



 règles de réécriture
Nous avons vu jusqu'à maintenant que le modèle sur lequel nous travaillons, c'est-à-dire notre "grammaire", contient des règles d'un type particulier, les  règles de réécriture. A l'aide de ces quelques règles et des mots du français, nous pouvons déjà générer un ensemble infini de phrases françaises en précisant toutefois qu'il s'agit toujours de phrases déclaratives simples.

    Nous n'avons pas encore étudié le lien qui existe entre divers types de phrases. Autrement dit, nous ne savons toujours pas comment, par exemple, une phrase déclarative se modifie pour devenir une phrase passive. Pour ce faire nous devons avoir recours à un deuxième type de règle, la transformation ou règle transformationnelle.

Comme c'est le cas pour les règles de réécriture, les transformations ont toutes la même forme mais chaque règle diffère par son contenu, i.e. les éléments qu'elle manipule.    

   

 formaliser

Pour écrire une transformation, il suffit de bien décrire les différences entre la phrase qu'on obtient et la phrase de départ. Il suffit par la suite de  formaliser ces modifications sous forme de règle.

 niveaux de représentation L'existence de transformation nous amène à revoir notre modèle de grammaire. Jusqu'à maintenant, nous avons fonctionné avec un seul  niveau de représentation, i.e. nous n'avions qu'une seule structure pour chaque phrase. Par contre, maintenant, nous devons utiliser deux niveaux de représentation: celui où on représente la phrase avant les transformations et celui où on représente la phrase après les transformations. Nous appelons le premier, structure-D, et le deuxième, structure-S. Notre modèle a maintenant la forme suivante:
Lexique
Règles de réécriture
|
Structure-D
|
Transformations
|
Structure-S

    

 modèle


Deux autres niveaux de représentations existent dans le  modèle utilisé dans la documentation mais leur importance dans le contexte de ce cours n'est suffisante pour qu'une discussion détaillée leur soit réservée.

    


 compétence
 grammaire universelle








Cette visite met fin à notre travail exploratoire et il nous faut maintenant considérer chacune des parties de ce modèle à la lumière des buts que nous visons (modèle de  compétence et  grammaire universelle) de façon à parfaire ce modèle.


© Yves Roberge, Université de Toronto, 1996-2002
Mise en page : Henriette Gezundhajt



TROISIÈME VISITE
CINQUIÈME VISITE